Les funérailles des manifestants tués par balles seront chantées ce mercredi 16 octobre

Les funérailles des manifestants tués par balles seront chantées ce mercredi 16 octobre

Lors des manifestations anti-gouvernementale réalisées à travers tout le pays depuis tantôt quatre semaines pour exiger la démission du président Jovenel Moïse, plusieurs militants politiques ont été tués par balles à Port-au-Prince, capitale d’Haïti.

Présent en conférence de presse ce lundi lundi 14 octobre pour présenter un bilan des journées de manifestations, les membres signataires de l’alternative consensuelle pour la refondation de l’État haïtien ont annoncé l’organisation des funérailles des militants politiques pour le mercredi 16 octobre quelques heures avant l’organisation d’une nouvelle journée de mobilisation populaire pour exiger la démission de Jovenel Moïse.

Au cours de ces manifestations pour réclamer la démission de Jovenel Moïse, les responsables du secteur de l’opposition politique haïtienne ont accusé les policiers qui selon eux, seraient à la base de la mort de ces militants politiques qui auraient été assassinés par balles.

RICHEMOND Johnson

LIRE AUSSI

PressLakay