Black Friday, les non-dits de l’historiographie de cette date

Black Friday, les non-dits de l'historiographie de cette date

Le «black friday» se déroule le lendemain du «thanksgiving». Si aujourd’hui cette expression signifie le coup d’envoi de la période des achats de fin d’année, les gens ne connaissent pas l’histoire réelle qui se cache derrière cette expression. Une histoire négative dont certains veulent cacher.

Il tire ses racines du continent nord-américain, aux États-Unis. Le vendredi noir débute au lendemain de la célèbre fête américaine Thanksgiving qui a lieu le quatrième jeudi de novembre. Il s’agit d’une fête autour de laquelle Dieu est remercié par un ensemble de prières pour tout le bien qu’il a apporté durant l’année.

En effet, le « Black Friday » était le jour où les noirs étaient exposés sur place publique pour être vendus à prix très bas. Les acheteurs venaient nombreux pour acheter le maximum d’esclaves possibles pour les faire travailler dans leurs plantations et aussi comme domestiques dans leurs maisons. Les maîtres esclavagistes venaient ainsi liquider les esclaves qui leur restaient avant d’aller en Afrique pour capturer de nouveaux esclaves noirs.

En outre, Il existe l’équivalent du Black Friday au Canada, plus communément appelé l’action de grâce, qui se déroule en octobre.
Il tire donc ses principales origines des États Unis et du Canada.

Pierre Kevin

LIRE AUSSI

PressLakay