Les punaises de lit : le fléau de nombreux foyers en Haïti

Les punaises de lit : le fléau de nombreux foyers en Haïti

Depuis quelques temps déjà, dans la plupart des foyers en Haïti, on ne fait qu’observer la résurgence de ces insectes suceurs de sang humain. Qu’il soit dans la capitale ou dans les villes de province, ils s’incrustent dans les meubles, les murs, dans les linges, etc. Certaines personnes n’arrivent pas à dormir la nuit à cause de leurs morsures. La grande question dont tout le monde se pose : d’où viennent-t-ils pour s’emparer ainsi des habitations ?

Les punaises de lit : le fléau de nombreux foyers en Haïti

Les punaises de lit font partie des Cimicidae. Mâles et femelles (entre 5 et 8 millimètres) piquent et sucent (de dix à vingt minutes si on les laisse faire) le sang de leur hôte dont ils se repaissent. De couleur brun-rouge, le corps ovale et aplati, ils sont comparables à des lentilles. Ils n’ont pas d’ailes, mais sont dotés de poils microscopiques. Ils ne se déplacent pas suffisamment rapidement pour échapper à la vue d’un observateur attentif.

Bien qu’aucun rapport n’a été produit pouvant ainsi déterminer le nombre de foyers en Haïti qui font face à la résurgence des punaises de lit, des résidents de diverses localités questionnés sur le sujet font part de la présence de ces nymphes translucides dans leur foyer. “Un vrai casse-tête” plaignent-ils.

“D’habitude, je verse de l’eau bouillie dans les endroits de la maison où les punaises de lit se sont incrustés. Pour quelques jours, cela me soulage un peu, mais ils arrivent à se multiplier au point que je me demande si c’est bien nécessaire de continuer.” a témoigné une mère de famille qui n’en peut plus de ses insectes suceurs de sang humain.

“Ils sont partout. La nuit on arrive plus à dormir. Les enfants en bas âge qui subissent leurs morsures, je les plains. On arrive pas à les voir même quand ils nous piquent. Ce n’est pas facile de s’y faire.” a-t-elle lâché.

Dans les croyances haïtiennes d’antan, la présence de punaises (de lit) dans une maison est l’apanage d’un mauvais entretien. Maintenant, on ne pense plus ainsi puisque bien ou mal entretenu, un foyer peut être envahi par ces insectes. De ce fait, tout le monde s’interroge sur la provenance de ces suceurs de sang. Certains adeptes aux théories du complot disent même qu’il s’agit de l’œuvre des Américains.

Cependant, en cas de morsure massive, on peut redouter une anémie du fait de la spoliation sanguine. Au petit matin, on peut se réveiller avec une démangeaison. D’autres effets secondaires peuvent se manifester. Ils sont de l’ordre psychologique comme la fatigue, l’irritabilité, le stress, etc.

Bien qu’aucune lutte ne peut garantir l’élimination totale des punaises et qu’aucune lméthode d’évaluation ne peut affirmer non plus que la lutte a été efficace à 100%, les autorités locales même au niveau des municipalités voire les sections communales ne se sont pas encore penchés sur ce problème qui commence à perdurer. Les résidents font face à eux seuls le fléau de la résurgence des punaises de lit.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay