Les USA considèrent les élections de 2021 comme obligatoires en Haïti

0 23

Alors que Jovenel Moise évoque la conjoncture politique marquée par les difficultés de parvenir à un dialogue à l’occasion de la fête du drapeau, le 18 mai 2021. D’un autre côté, les USA soutiennent que les élections doivent à tout prix être organisées dans le pays d’ici 2021 et ce, quelles que soient les circonstances.

Cette velléité des USA semble négliger ou ignorer ce qui se passe actuellement dans le pays où le dialogue tant prôné par Jovenel Moïse et ses groupes tarde à voir le jour en dépit de la fin 2021 qui approche à grands pas. 

 A ce sujet, les USA considèrent la tenue des élections comme une nécessité absolue et une urgence à aborder quel que soit le prix à payer. « Les besoins du peuple haïtien sont beaucoup trop pressants pour que les élections soient encore retardées. Vous n’organisez pas d’élections quand cela vous convient, vous les organisez quand le moment est arrivé», a martelé Julie Chung, assistant secrétaire d’Etat au bureau de l’Hémisphère Ouest du département d’Etat, le 18 mai 2021, alors que Jovenel Moise marque le 218e anniversaire du drapeau haïtien.

Cette position des USA fait l’objet de nombreuses contestations et de critiques tant dans opinion publique haïtienne que de la part d’acteurs politiques de l’opposition dont l’ancien Sénateur Steven Benoit qui associe l’affirmation de Julie Chung comme preuve de mauvaise foi ou d’une mauvaise compréhension de ce qui se passe actuellement en Haïti. « Je crois quelle parle avec Jovenel Moise. En 2017, c’est Jovenel Moise qui devait organiser les élections législatives pour renouveler le tiers du Sénat. C’est Jovenel Moise qui avait la responsabilité d’organiser des élections, pas l’opposition », a soutenu Steven Benoit, à l’émission Panel Magik de Radio Magik 9, ce mercredi 19 mai 2021.

Il faut signaler que l’homme de loi a tout de même annoncé qu’il va se porter candidat au Sénat lors des prochaines élections devant être organisées dans le pays. La question est d’attendre qu’un climat propice puisse régner à ces effets. Sinon, le chaos n’est pas loin.

Newsletter
Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Newsletter

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More