L’état lamentable de l’environnement mis en évidence par les dégâts des intempéries

Agence presslakay

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a observé que les pluies diluviennes ont frappé sept départements du pays, causant des pertes humaines et matérielles considérables. Les dommages ont été particulièrement importants à Léogane, où de nombreuses maisons ont été immergées et l’hôpital local inondé. Les régions du Sud-Est et de Petit-Goâve ont également été gravement touchées. Le RNDDH estime que le bilan partiel présenté par les autorités étatiques fait état de 42 décès et 11 personnes disparues.

Agence presslakay
Agence presslakay

Le RNDDH affirme que les autorités étatiques ont été surprises par les dommages de la saison cyclonique, ce qui exige que les autorités prennent des mesures pour le protéger, ce qui implique une gestion des risques et des désastres efficaces, nettoyant les canaux, canalisant les rivières, adoptant des mesures pour stopper la déforestation, renforcer les capacités communautaires, diffuser des informations météorologiques aux communautés et sensibiliser sur les comportements à adopter en cas de catastrophe.

Le RNDDH exprime ses condoléances aux victimes des pluies, en rappelant que le droit à un environnement sain est un droit humain fondamental qui impose des responsabilités à l’État pour préserver la vie de tous les êtres vivants et protéger la faune et la flore en Haïti.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay