Lettre à Michael BENJAMIN parti trop tôt

0 30

Auteur : Lemkey Dorcent

Cher Mika,

Tu es tombé en syncope avec le drapeau d’Haïti autour de ton cou. Un coup dur certes, mais qui représente pour nous un symbolisme précieux. C’est une preuve que tu es fier de représenter ton pays qui connaît actuellement l’un des moments les plus troubles de toute son histoire. Rien d’étonnant, toi qui es le chantre de l’une des plus belles musiques haïtiennes qui parle de la beauté et la splendeur du pays( AYITI SE). Cette musique particulièrement fait de toi un IMMORTEL en dépit du fait que tu viens de laisser tes fans au bord du vide.

Mikaben
L’artiste haïtien Mikaben est mort à Paris

Ce n’était pas prévu de finir le beau concert de retrouvailles du groupe CARIMI, tes amis d’enfance, après ta prestation impeccable. Tout allait bien.Tu as conquis le cœur des fanatiques qui ont fait le déplacement. Tu t’es donné à fond. Alors que le public t’applaudissait, l’impensable est arrivé. Tu es tombé en syncope dans les secondes qui ont suivi ta magnifique prestation. Le public, les musiciens, tes fans du monde entier sont immédiatement entrés en prière afin que les secouristes déjà sur place puissent arriver à te donner les soins qu’il faut pour réanimer ton cœur.

Dommage!

Après quelques minutes, le constat de ta mort a été établi par un médecin. OU PATI KITE NOU MIKA! Trop jeune. La vie est belle mais trop injuste parfois.

Tu étais l’un des plus grands chanteurs de ta génération. Un talent sûrement hérité de ton père Lionnel Benjamin qui est en train de pleurer ton départ prématuré. Cette année, en pensant à toi et à ta famille, nous allons passer la Noel dans la tristesse. Tu avais su voler avec tes propres ailes, toi qui chantais « SI M TE GEN ZÈL». Tu t’es envolé aujourd’hui pour aller chanter dans le chœur des Anges.

Cher Mika,

Tu es rentré dans l’histoire ce samedi 15 octobre 2022. On se souviendra pendant encore très longtemps de ton décès avec le drapeau d’Haïti autour du cou sur la mythique scène de l’Accor Arena à Paris/Bercy, en présence de 20 000 fans de la musique haïtienne.

Je n’ai aucun doute Mika que tu aimais Haïti. Grâce à ton œuvre musicale, tu resteras immortel comme Ansy Dérose, Ti Manno, Isnard Douby, Rodrigue Milien, Black Alex, Manno Charlemagne, Wébert Sicot, Boulo Valcourt pour ne citer que ces noms.

Mes plus sincères condoléances à la famille et aux nombreux fans de Mika. You will be missed brother.

Auteur : Lemkey Dorcent
Un fan de la musique haïtienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :