LHADAN exprime ses inquiétudes face à la tenue du « sommet international de Louisiane » sur Haïti et parle d’ingérence

0 93

LHADAN exprime ses inquiétudes par rapport à l’organisation du “sommet international de Louisiane ». « Nous apprenons avec stupéfaction qu’un sommet international sur Haïti se déroulera dans la ville de Louisiane. Nous estimons que ledit sommet va à l’encontre des desiderata du peuple haïtien et qu’il est condamné par la majorité des Haïtiens vivant en Haïti et d’outre-mer.

Par conséquent, LHADAN valide la déception du peuple haïtien relative à ce douteux sommet et informe ses adhérents qui veulent y prendre part, que leur présence n’engage pas l’organisation. La coalition rappelle à tous les membres de LHADAN qu’ils sont indépendants et donc libres d’être partie prenante des activités de leur choix.

Considérant que le pays fait face à une situation extrêmement difficile et que les solutions viables et fiables pour le sortir de sa crise doivent être décidées exclusivement par des Haïtiennes et des Haïtiens conséquents et consciencieux, sans ingérence aucune de la communauté internationale, LHADAN s’oppose à toute démarche visant à maintenir le statu quo du Core Group et de l’ONU qui refusent de respecter la souveraineté de la République d’Haïti.

« Nous exhortons nos frères et sœurs à la prudence et à la vigilance relativement à cette initiative. Nous questionnons l’intérêt d’organiser un tel sommet en terre étrangère ? De plus, nous nous demandons pourquoi le sujet crucial d’insécurité n’est-il pas mentionné dans le projet de cette rencontre ?


LHADAN, en tant qu’organisation œuvrant à changer drastiquement la situation du pays, soutient la lutte du peuple haïtien
afin qu’Haïti ne continue pas à être livré aux mains des lâches, des corrompus, des traîtres et des incompétents, a conclu la note.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More