L’inflation sur les produits alimentaires risque d’aggraver l’insécurité alimentaire en Haïti selon Enomy Germain

L’inflation sur les produits alimentaires risque d’aggraver l’insécurité alimentaire en Haïti selon Enomy Germain

La forte augmentation des prix des produits alimentaires en octobre 2023 inquiète davantage plusieurs acteurs dans le pays. Alors que la tendance se poursuit et que les prix continuent à grimper, ceux-ci prévoient déjà l’aggravation de l’insécurité alimentaire qui sévit actuellement dans le pays si les autorités ne font rien pour pallier à ce problème généré par la fermeture de la Frontière Haïtiano-Dominicaine, le 15 septembre dernier.

Si les acteurs haïtiens concernés par la crise qui sévit à la frontière avaient assuré la population que des mesures seraient prises pour éviter que le pays plonge davantage dans l’insécurité alimentaire, ces derniers ne semblent pas bouger d’un pouce. Alors que les diverses chambres de commerce s’étaient réunies à plusieurs reprises afin de trouver des solutions communes aux problèmes en perspective engendrés par le conflit diplomatique, rien ne semble aboutir jusqu’à maintenant. Ce dernier mois, les prix des produits de première nécessité ont considérablement augmenté et cette augmentation qui risque d’aggraver le problème de l’insécurité alimentaire dans le pays est bel et bien expliquée par la crise entre les deux pays qui partagent l’île d’Haïti.

Selon l’économiste Enomy Germain, l’inflation sur les produits alimentaires, observée le mois précédent, est préoccupante et les acteurs publics et privés doivent mettre en place les mesures annoncées pour pallier à ce problème qui risque bien de dégénérer dans les prochains jours. Dans une note publiée, dimanche 26 novembre 2023, le PDG de la firme ProEco Haïti, qui cite les données de l’IHSI, a fait savoir que par rapport à septembre, l’Indice Générale des Prix à la Consommation à cru mensuellement de 3.4% en octobre contre 2.3% en septembre.

“Si l’augmentation mensuelle des prix en général est forte, elle l’est encore plus en ce qui concerne les produits alimentaires. En effet, entre septembre et octobre 2023, les prix des produits alimentaires ont crû de 4.8%. Une augmentation qui représente plus du double de celle des prix en général.” a observé l’économiste tout en précisant que cette augmentation des prix est étroitement liée à la fermeture de la frontière terrestre entre Haïti et la République Dominicaine.

Cependant, M. Germain a appelé les acteurs tant publics que privés en Haïti à prendre les dispositions nécessaires qui doit permettre d’aboutir à la diversification des partenaires commerciaux du pays car Haïti est trop dépendante vis-à-vis de la République voisine.

LIRE AUSSI

PressLakay