L’Observatoire Haïtien des Droits Humains a salué l’installation du DG a.i de la PNH

0 0

 

Moins de vingt-quatre heures succédant la cérémonie d’installation du nouveau directeur général par intérim de la Police Nationale d’Haïti, Normil Rameau qui remplace à ce poste Michel-Ange Gédéon, les réactions ne s’arrêtent de se défiler à la que leu-leu pour apprécier ou non ce changement au sein de l’administration publique.

 

Dans une note en date du 27 Août 2019 dont une copie est parvenue à notre rédaction, l’Observatoire Haïtien des Droits Humains(OHDH) a salué l’intronisation de Normil Rameau à la tête de l’institution policière dans un contexte bien plus particulier, toute en lui rappelant de nombreux défis qui l’attendent du point de vue sécuritaire où le pays s’est plongé dans une situation de prolifération grandissante.

« Les défis sont de taille et l’OHDH invite le nouveau DGPNH à mettre sa science et son savoir faire au service de l’institution policière et de la communauté en vue de garantir la sécurité de tous. », a-t-on constaté notre agence à travers un communiqué de presse portant les signatures de Me Joinet MERZIUS et Ronald JOSEPH respectivement Coordonnateur Général et Responsable de Programme et de Plaidoyer de cette structure.

Pa la même veine, l’observatoire Haïtien des droits humains a réitéré sa position au nouveau directeur général a.i de la Police Nationale d’Haïti pour qu’il puisse travailler en toute sécurité pour le respect des droits fondamentaux et redonner de la confiance aux agents de la police nationale d’Haïti qui sont devenus de nos jours, les principales cibles des gangs armés qui sèment la terreur au sein de la population haïtienne.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More