L’OMS recommande aux gouvernements d’augmenter les taxes sur l’alcool et les boissons sucrées

Organisation Mondiale de la Santé

Pour que les consommateurs puissent renoncer à la leurs habitudes néfastes pour la santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a appelé, mardi 5 décembre 2023, les gouvernements à augmenter les taxes sur les boissons sucrées et alcoolisées. L’organisme mondial a pris cette décision après une étude faite sur les taux de taxation des produits à base du sucre.

Selon l’OMS, 2,6 millions de personnes par an décèdent à cause de la consommation d’alcool, et plus de 8 millions en raison de la consommation de produits néfastes pour la santé. Des chiffres qui inquiètent et qui incitent l’organisation mondiale à faire certaines recommandations aux gouvernements. Elle a donc publié un manuel sur la taxation de l’alcool à l’intention des 194 États membres de l’organisation.

En effet, mardi, elle a appelé ces derniers à procéder à des augmentations sur les taxes sur les boissons alcoolisées et sucrées. Ce qui permettra de réduire considérablement le nombre de décès provoqués par ces produits néfastes pour la santé en dissuadant les consommateurs de ne pas en abuser.

« La taxation des produits mauvais pour la santé améliore l’état de santé des populations. Elle a des répercussions positives pour la société, moins de maladies et de débilité, et des sources de revenus pour les gouvernements pour assurer les services publics », a déclaré Rudiger Krech, directeur de l’OMS pour la promotion de la santé tout en soulignant que l’imposition de ces taxes sur l’alcool et les boissons sucrées réduira les décès », a assuré l’OMS

Ces recommandations ont été faites par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) après avoir étudié les taux de taxation de ce type de produits. Selon l’organisme mondial, 108 pays imposent des taxes sur les sodas et boissons sucrées, mais le taux de taxation moyen ne représente à peine que 6,6% du prix d’un soda.

L’organisation a aussi souligné que dans le cas des boissons alcoolisées, les taxes contribuent à prévenir la violence et les traumatismes dus aux (accidents) de la route »

Parallèlement, l’OMS a avancé que la moitié de ces pays imposent également des taxes sur l’eau. Ce qui est contraire aux recommandations, dit-elle.

En Haïti comme partout ailleurs, les boissons alcoolisées et sucrées se vendent sur le marché sans aucun contrôle. Afin d’éviter que davantage de personnes décèdent à cause de la consommation de ces produits néfastes pour la santé, le gouvernement haïtien doit imposer des taxes comme l’a recommandé l’OMS.

LIRE AUSSI

PressLakay