Marchand-Dessalines, l’un des fiefs de Arnel Joseph sous tension quelques heures après son arrestation

La commune de Marchand-Dessalines s’est réveillée sous tension ce mardi, 24 heures après l’arrestation du puissant chef de gang, Arnel Joseph.

En représailles, des bandits armés ont envahi la 4ème section communale de Poste Pierrot, l’un des bastions où l’évadé de prison s’était retranché avant sa capture.

Des hommes lourdement armés ont incendié plusieurs entreprises privées et plusieurs citoyens ont été bastonnés, rapportent le casec du quartier de Poste Pierrot Frandy Toussaint.

 » De paisibles citoyens ont été bastonnés en plein jour par ceux qui se réclament proches du présumé bandit Arnel Joseph, confie le casec de Poste Pierrot, Frandy Toussaint.

Dépassés par les événements, Frandy Toussaint appelle à l’intervention de la police pour reprendre le contrôle de la situation.

Banacheca Pierre

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay