Mariani-Insécurité: au moins 10 personnes tuées au cours d’affrontements

Après avoir déjà pris une bonne partie de la troisième circonscription de Port-au-Prince, les gangs veulent étendre un peu plus leur territoire. Ils veulent s’installer à Mariani. Cela a provoqué une vague de  réactions brutales de la part de la population et des autorités de la zone.

Mariani-Insécurité: au moins 10 personnes tuées au cours d'affrontements

Les gangs dans leur mouvement avaient exécuté le policier Markenson Bontemps, un jeune policier qui, pendant ses temps libres, faisait du transport en commun avec son tap-tap. « Josué et Jackson, deux simples citoyens de Mariani, ont été tués chez eux par les bandits au cours de l’attaque, rapporte le Nouvelliste à la suite des informations confirmées par Jean Vladimir Bertrand, maire de Gressier.

Il se dit satisfait jusqu’à présent des opérations menées par la police. Six parmi les bandits, originaires de Mariani, ont été arrêtés et trois autres tués lors des échanges de tirs avec les forces de l’ordre,  a-t-il fait savoir.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay