Maroc: Les tribunaux ont reçu environ 20 milles demandes en mariage de mineurs

0 86

L’obtention et l’autorisation d’un juge sont les exigences faites par la loi Marocaine pour épouser des jeunes filles âgés de 15 à 18 ans et 18 ans pour les garçons. Par contre, lors d’un séminaire avec le ministère de l’éducation nationale, le procureur marocain Hassan Al-Daki, se plaint que les tribunaux ont recensé des dizaines de milliers de demandes en mariage de mineurs.

19 226 demandes est le chiffre présenté par Hassan Al-Daki lors de son allocution. Contrairement à la loi qui n’ordonne pas le mariage en dehors de l’âge légal, 13 335 autorisations ont été délivrées. En effet, le procureur marocain ne prend pas à la légère ce dossier.

“Si les juges ne sont pas responsables du grand nombre de demandes visant à marier des mineures, alors nous sommes tous responsables”, a martelé Hassan lors de son allocution.

Invitant les concernées à prioriser l’intérêt des enfants marocains, le procureur Hassan n’est pas le seul à protester contre ces pratiques hors la loi. Plusieurs structures de défense de droits humains protestent également. Elles exigent une modification de la loi, “les filles de 18 ans ne doivent pas avoir accès aux mariages”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :