MENFP : Deux écoles bientôt reconstruites dans le Sud

MENFP : Deux écoles bientôt reconstruites dans le Sud

Grâce aux coopérations japonaise et de l’UNICEF, le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle se prépare à lancer les travaux de reconstruction de deux établissements scolaires dans le département du Sud. Ces derniers ont été détruits lors du séisme du 14 août 2021.

L’École Nationale Saut-Mathurin, située dans la commune de Camp-Perrin ; et l’École Nationale La Colline, à Aquin, sont les deux institutions scolaires, gravement endommagées lors du tremblement de terre du 14 août 2021, qui ont bénéficié d’un fond pour leur reconstruction. Ce dernier, estimé à 700 mille dollars, a été mobilisé par le gouvernement japonais alors que le Bureau de l’UNICEF en Haïti assurera sa gestion pour mener à bien les travaux.

Lors d’une réunion, vendredi 13 octobre 2023, entre le titulaire du MENFP, Dr Nesmy Manigat, l’ambassadeur du Japon en Haïti, Yuji Kubo et le représentant de l’UNICEF dans le pays, Bruno Maes, les trois acteurs ont fait le point sur la mise en œuvre de ce projet qui durera 24 mois. Ils ont décidé, par la suite, de signer conjointement , vendredi 20 octobre prochain, un protocole d’engagement bien avant le démarrage des chantiers.

Dans son discours de circonstance, le Ministre de l’Éducation Nationale a tenu à remercier le gouvernement nippon pour leur engagement dans le secteur de l’éducation en Haïti. Il a aussi souligné que la réalisation de ce projet dans le Sud rentre dans le cadre des efforts mis en place pour faciliter davantage enfants, en âge d’aller à l’école, d’y avoir accès dans les meilleures conditions.

Pour sa part, le consul japonais a réitéré l’engagement du gouvernement qu’il représente. Il a aussi exprimé la volonté de voir démarrer rapidement le projet de reconstruction de ces deux établissements scolaires. Il a également renouvelé la solidarité du peuple japonais à celui d’Haïti.

À noter que le Directeur de cabinet du Ministre de l’Éducation Nationale, Dr Jacques Abraham ; le chef de l’éducation au Bureau de l’UNICEF en Haïti, Inge Vervloesem ; et le troisième secrétaire de l’ambassade du Japon, Haruki Furusho ; tous ont pris part à la rencontre, ce vendredi.

À noter aussi que les deux écoles qui vont être reconstruites dans le département du Sud sont deux établissements scolaires de formation fondamentale complète c’est-à-dire qu’ils accueillent plus d’un millier d’enfants du préscolaire à la neuvième année.

LIRE AUSSI

PressLakay