Mes réflexions sur l’avenir d’Haïti.

0 18
Subscribe to our newsletter

Je suis le bon Pasteur, le vrai Berger. Le mercenaire, lui, n’est pas le pasteur, car les brebis ne lui appartiennent pas : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit. Ce berger n’est qu’un mercenaire et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis. Ma vie, personne ne peut me l’enlever, je la donne de moi-même. Moi je suis le bon Pasteur : je connais mes brebis et mes brebis me connaissent. Comme le Père me connait et que je connais le Père. J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix et il y aura un seul troupeau et un seul pasteur. Le Père m’aime parce que je donne ma vie. J’ai le pouvoir de la donner et de la reprendre : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père.

Qui n’aime pas les images du bon Pasteur? D’une brebis portée sur les épaules d’un berger ou celle d’un berger, bâton en main, conduisant son troupeau vers des herbes fraiches ou une source d’eau pure? Ce sont des représentations romantiques du Messie qu’il faut absolument dépasser puisque la Pâque nous rappelle aussi que le Christ était à la fois l’autel, le prêtre et la victime, c’est-à-dire le Berger à un certain moment et, par amour, se subtituait à l’agneau qui devrait être immolé.

Telles étaient mes premières réflexions et méditations sur l’Evangile de ce quatrième Dimanche de Pâques, quand le sommeil m’emporta et mon rêve commença.

Comme dans une vision, j’ai vu l’Archevêque de Port-au-Prince, Mgr Max Leroy Mésidor, entouré d’un cortège de Prêtres et de Religieux, prendre la direction de l’endroit où les Prêtres de St Jacques et co ont été enlevés par les 400 Marozos, pour prendre demeure et planter des tentes. Alors, l’Archevêque déclara qu’il n’abandonnerait la zone qu’après la libération, sans condition, des Prêtres kidnappés. La presse nationale et internationale alertées par le geste osé du Pasteur et Berger de l’Archidiocèse, relayaient au monde entier ce fait inédit. Des dix diocèses du Pays, j’ai vu des colonnes de Prêtres et de Religieux, vêtus de blanc et bâton en main comme celui de Moise, traverser monts et collines, plaines et rivières pour rejoindre l’Archevêque Mésidor, qui de l’endroit du Kidnapping et toujours entouré de son presbyterium, entamait un jeûne et un culte d’adoration et de prédication jour et nuit. J’ai vu, dans ma vision, les populations de Ganthier, de la Croix-des-Bouquets et de leurs environs, timidement et avec beaucoup d’émoi, apporter de l’eau et du pain aux Prêtres et aux Evêques en prière. Sur des civières aussi, j’ai vu arriver des malades et des handicapés auxquels les ecclésiastiques administraient le Sacrement des malades et des miracles de guérison s’opérèrent. Et la foule devint innombrable et plus fervente et déterminée.

Le gang des 400 marozos, agacé et énervé par la présence du Bon Pasteur et de ses brebis sur son territoire, décida de passer à l’action. L’envoi d’un premier contigent armé fut décidé. Il était composé de 30 individus, qui, à la nuit tombante, arrivèrent sur les lieux. Armés jusqu’aux dents, les visages durcis par la colère, la haine, la drogue et la soif du sang, les marozos s’apprétaient à attaquer les gens en prière, quand retentit de la bouche de l’Archevêque le NOM de JÉSUS à la manière de St Pierre, qui sitôt arrivé aux oreilles des assaillants, les terrassa. Frappés comme par la foudre du ciel, les Marozos tombèrent face contre terre. Que cherchez-vous leur demanda le Berger et Pasteur du troupeau? Déposant leurs armes et les mains élevées, ils répondirent qu’ils étaient venus prier… Et le bon Pasteur les accueillit en frères dans la bergerie. Les chants de louange et d’adoration continuèrent jusqu’à l’aube.

Au petit matin, j’ai vu arriver et déambuler Lanmò 100 jou, ses lieutenants et leurs otages. Ces derniers, les mains deliées, racontèrent qu’au cours de la nuit une croix lumineuse, mystérieuse et splendide leur était apparue, suspendue sur le toit de la maison où les Marozos les retenaient prisonniers et qu’une voix retentit dans la nuit pour demander à Lanmò 100 jou de les libérer et de les conduire jusqu’à l’Archevêque. Tout le monde se mit à crier Alléluia et ce glorieux et spirituel vacarme me réveilla. Quel rêve! Il me porte à réfléchir sur l’efficacité de notre ministère et de notre pastorale dans les environs de certaines zones défavorisées repairs des bandits et des kidnappings. Le moment n’est-il pas venu de se poser honnêtement la question sur l’impact social et religieux par exemple des paroisses de Ste Bernadette sur Grand-Ravine et Village-de-Dieu, de la Cathédrale sur le Bel-Air et ses environs? Ces populations ont-elles jamais été évangélisées?

Que Jésus le Bon Pasteur et Berger fasse et permette que ce rêve devienne réalité! Et que les tous captifs soient libérés! Que le Pays soit mieux dirigé et retrouve la paix et la sécurité! Que nos Eglises soient plus engagées auprès des pauvres, des démunis et des déliquants.
Que l’Esprit de Sagesse et d’Intelligence inspire nos Évêques dans leurs décisions, spécialement Mgr l’Archevêque Max Leroy Mésidor, dont le Diocèse, Port-au-Prince, est le plus affecté et où l’avenir politique de notre Pays se joue. Nous prions beaucoup pour vous Mgr Mésidor. Les fidèles et les prêtres de l’Archidiocèse attendent BEAUCOUP de vous et de votre LEADERSHIP. Union de prières.

Père Jean-Miguel Auguste

+50937470865
+13473378054
miguelnov19@gmail.com

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More