Migration | Ce qu’il faut savoir sur le programme de regroupement familial du Canada

Migration | Ce qu’il faut savoir sur le programme de regroupement familial du Canada

Compte tenu de la situation humanitaire dans certains pays de l’amérique latine dont Haïti le gouvernement canadien a élargi son programme de regroupement familial, initié l’année dernière. Celle-ci permet aux ressortissants haïtiens ayant la citoyenneté canadienne ou la résidence permanente de parrainer des membres de leurs familles vivant en Haïti.

En effet, le programme humanitaire du Canada est désormais lancé à l’intention des Haïtiens, Vénézuéliens et Colombiens. Les critères sont simples pour être bénéficiaires et 11.000 personnes de ces trois pays seront autorisées à fouler le territoire canadien. L’ambassadeur canadien en Haïti, André François Giroux, qui intervenait à l’émission “Le Point” à la Radio Métropole n’a pas manqué l’occasion de donner des détails sur cette nouvelle initiative du gouvernement qu’il représente.

“Pour être éligible, il faut avoir un membre de sa famille qui réside au Canada. Ce dernier doit avoir la citoyenneté canadienne ou la résidence permanente. Effectivement, nous avons redéfini le concept de famille en prenant en compte les époux, les conjoints de fait, les enfants à charge, les enfants en voie d’adoption, des grands-parents, frères et sœurs et autres”, a précisé le diplomate canadien tout en soulignant que les mêmes règles sont applicables aux trois pays de l’amérique latine.

“Essentiellement dans les circonstances, nous avons pris la décision de rendre le programme gratuit. Ce qui veut dire qu’il n’y a aucun frais d’application. Nous avons même favorisé certaines aides pour les gens”, a poursuivi M. Girroux tout en soulignant que les services de réception des applications seront opérationnelles très bientôt. “Parce que l’idée est d’essayer de finaliser les décisions d’ici la fin du mois de mars de l’année prochaine”, a-t-il soutenu.

Alors que le Humanitarian Parole Application communément appelé “Programme Biden” avance à grand pas et que plusieurs milliers d’Haïtiens l’ont déjà bénéficié, plusieurs autres qui attendent d’être validés peuvent aussi appliquer pour le programme de réunification familiale mis en place par le gouvernement canadien.

“Pour ce programme de réunification familiale, le Québec a décidé de ne pas y participer tout simplement parce qu’il gère sa propre politique migratoire au sein de la fédération. Bien sûr que des pourparlers sont en cours pour intégrer cette province du Canada dans cette initiative”, a fait savoir le diplomate qui répondait aux questions du journaliste Wendel Théodore.

Être de nationalité haïtienne ; avoir des parents, des grands-parents, ou autres membres de sa famille qui résident au Canada et qui ne sont pas en situation de faillite personnelle [c’est-à-dire quelqu’un qui n’est pas en mesure de subvenir à ses besoins et qui a cumulé des dettes] et qui n’ont pas de casier judiciaire. Ce sont, entre autres, les critères auxquelles il faut répondre pour bénéficier du programme canadien de réunification familiale élargie.

LIRE AUSSI

PressLakay