Migration: la chasse des haïtiens en République Dominicaine provoque de l’indignation en Haïti

0 315

Plus de 50 mille haïtiens sont rapatriés par les autorités domincaines durant les trois derniers mois selon les informations rapportées par des médias dominicains dont Listín Diario. Les conditions dans lesquelles la chasse des haïtiens se poursuit chez les voisins dominicains soulèvent de l’indignation en Haïti. Les voix dénonçant le racisme chez les dominicains se multiplient.

Déportation des migrants haïtiens en RD
Déportation des migrants haïtiens en RD/ cp: El Caribe

Le président dominicain Luis Abinader avait sèchement répondu aux Nations-Unies qui l’avaient demandé de cesser la déportation massive des haïtiens. La demande des Nations-Unies n’a pas eu d’effets et les dominicains continuent de chasser les haïtiens illégaux comme des bettes sauvages.

À travers des images dont nous disposons, on peut voir des haïtiens battus par des soldats dominicains puis transportés dans des camions pour les déposer dans un centre de détention avant de les rapatrier en Haïti. Ces images soulèvent la colère et de l’indignation chez les compatriotes haïtiens en terre étrangère mais aussi en Haïti.

Pour l’économiste Etzer Émile, le traitement infligé aux haïtiens illégaux en République Dominicaine est inacceptable. Mais cependant, il rend le gouvernement haïtien responsable de la situation. Car dit-il, le gouvernement n’a pas créé les conditions nécessaires pour que les Haïtiens puissent rester en Haïti. Ainsi, il insiste sur le fait que le pays n’est pas dirigé.

Un son de cloche qui n’est pas différent de celui de Me Arnel Rémy. L’homme de loi se dit choqué par le niveau de non respect des droits humains affichés par les autorités dominicaines. Il appelle la société à dire non à la maltraitance envers les haïtiens.

Claude Joseph dézingue Luis Abinader

L’ancien premier ministre Claude Joseph n’est pas allé par 4 chemins pour dézinguer Luis Abinader qu’il traite de raciste dans un message publié sur les réseaux sociaux le mardi 15 novembre 2022.

« Je n’ai jamais eu de fixation sur la République dominicaine alors que je dénonce toujours le racisme vulgaire et l’anti-haïtianisme dans ce pays. Je n’ai jamais eu de problème personnel avec le président Abinader comme certains des petits imbéciles voudraient vous le faire croire. Si vous voyez que j’ai persisté sur le problème, c’est parce que je sais qu’on y arriverait aujourd’hui », a écrit Dr Claude Joseph.

« J’ai rencontré Abinader deux fois alors que j’étais chancelier, j’ai bien vu que c’est un raciste qui n’aime pas les haïtiens. Je lui ai demandé de changer son discours sur Haïti et les Haïtiens, on s’en souvient tous. C’est en République dominicaine que j’ai dénoncé cela lorsque j’étais ministre », ajoute t-il.

Ainsi, l’ex chancelier Claude Joseph appelle les acteurs politiques haïtiens à se positionner face à la menace dominicaine.

Les haïtiens en république dominicaine vivent dans la peur

Dans des provinces comme Santiago, La Vega, Jarabacoa, Jimaní, Dajabón, Pedernales, Azua et la province de Saint-Domingue, les haïtiens vivent dans la peur selon un confrère journaliste qui vit actuellemt en république voisine.

Ce dernier souligne que les haïtiens en situation irrégulière n’ont pas de sommeil.

 » Ce n’est pas facile de décrire cette situation que vit les compatriotes. Le traitement est dégradant et inhumain. Mais le problème dans tout ça, il y a une embassade d’Haïti ici et des consulats qui ne peuvent aider dans les problèmes même les plus élémentaires », regrette le confrère qui pour des raisons de sécurité personnelle ne voulait pas se faire citer.

Il faut rappler que dans ces vagues de déportations massives, le comédien Matyas Dandò qui vivait là-bas a été aussi rapatrié au pays. L’indignation est grande en Haïti.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :