Migration: le Cri de détresse des Haïtiens en Turquie

0 76

Les compatriotes haïtiens immigrés en Turquie sont en grandes difficultés. Si un premier groupe avait décidé de retourner en Haïti, d’autres qui cherchaient un moyen pour s’adapter là-bas font face à de sérieux problèmes de papiers. Certains sont jetés en prison, selon les témoignages de l’un des ses compatriotes. Il s’était confié à la Rédaction de Presslakay le mardi 22 novembre 2022.

Agence presslakay
Agence presslakay

 » Nous n’allons pas revenir sur les motifs qui nous ont poussé à quitter Haïti. Mais arrivée en Turquie, la situation n’était pas si difficile pour ses compatriotes haïtiens qui, comme moi, étaient à la recherche d’un mieux être. Au départ on avait pas de problème pour travailler même si on avait le problème de papiers », a fait savoir Sadrac Ulysse, natif de Delmas.

« La réalité de la vie en Turquie c’est le Problème de papiers pour les haïtiens. Si vous êtes arrivés avec un visas de trois mois par exemple après l’échéance vous êtes devenu un citoyen illégal. En qualité de citoyen en situation irrégulière, on peut vous mettre en prison. Et dans la prison, selon ce qu’on me rapporte, la situation est compliquée », a t-il ajouté.

« Je ne sais si c’est un modèle de traitement uniquement pour les migrants incarcérés mais la vie dans la prison est difficile. Les repas que l’on confère aux détenus sont des repas de misère. N’étant pas habitués avec cette vie et frappés par le chagrin, certains sont morts en prison et d’autres se sont donnés la mort. Et cela nous choque d’autant que l’on a personnes pour nous défendre dans cette situation », regrette-t-il.

Un nouveau vol de l’OIM longtemps attendu

Si certains haïtiens avaient quand même laissé la Turquie grâce à un vol de l’Organisation Internationale pour la Migration, d’autres sont toujours en attente d’un signe pour savoir comment ils peuvent regagner leur pays au plus vite. Aucun signal du gouvernement haïtien malgré la persistance des demandes.

« Le fait qu’il n’y a pas de représentation diplomatique d’Haïti en Turquie cela complique d’avantage la situation des compatriotes haïtiens », a t-il indiqué, lui qui, visiblement n’est pas concerné par ces problèmes, d’autant qu’ils vivent dans le pays depuis plus de dix ans.

« Donc il faut une intervention rapide de l’État haïtien pour faciliter que les haïtiens puissent retourner dans leur pays en toute quiétude insiste t-il ». Mais toujours pas de mots du gouvernement haïtien, souligne t-il.

 » Je suis au courant que de nombreuses correspondances ont été acheminées au ministre des affaires étrangères et des cultes en ce sens mais les nouvelles sont très peu rassurantes », a-t-il martelé tout en plaidant auprès de l’État Haïtien pour remédier à cette situation qui a trop longtemps duré.

Donc après la République Dominicaine où les haïtiens ne sont plus la bienvenue, en Martinique, des haïtiens sont sur une liste de déportation. Selon nos informations, plusieurs centaines de sans papiers haïtiens devront être rapatriés vers Haïti dans les prochains jours. Mais face au contexte actuel du pays, des organisations évoluant en Martinique dont Enfants Soleil d’Avenir (ESA Caraïbes) appellent le gouvernement à revoir la décision selon AP.

Malgré la publication d’une note par le gouvernement haïtien sur la situation en République Dominicaine, le problème demeure et la situation devient plus difficile chaque jour.

Selon les dernières informations de la migration dominicaine citées par Listín Diario plus de 50 mille haïtiens sont rapatriés pour les trois derniers mois.

En tout cas, en Turquie, le cri des haïtiens résonne mais pas suffisant pour atteindre les tympans de nos dirigeants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :