Minée par des querelles, la coalition de l’opposition s’effrite

Minée par des querelles, la coalition de l’opposition s’effrite

Des divisions internes minent la principale coalition de l’opposition, qui regroupe plusieurs partis politiques et avaient organisé des manifestations très suivies contre le régime du président Jovenel Moïse , au pouvoir depuis 2017.

Des manifestants ont marché durant des mois sous un soleil chaud et parfois sous la pluie, espérant venir à bout du régime en place. Mais nous nous sommes trompés, car les leaders de l’opposition ne font que se déchirer. Entre Juillet jusqu’à date , des manifestions avaient drainé une marée humaine dans les rues de Port-au-Prince et de plusieurs grandes villes du Pays . Objectif obtenir la démission du chef de l’État Jovenel Moïse , au pouvoir.

Manès Louis qui est un député élu du parti Lavalas et faisant aussi parti du secteur démocratique à ouvertement dénoncé Pasha Vorbe dans le Micro de Vision 2000 à l’émission « Invité du jour », selon le député Manès Louis Pasha n’a pas le droit, ni le mandat pour parler Au nom de Lavalas et moins encore de l’alternative pour après Jovenel. Pour le député Louis ce dernier est entrain de faire une diversion pour démoraliser le mouvement populaire.

Youri Latortue, sénateur et membre du secteur démocratique et qui milite pour le départ ou la démission du chef de l’État Jovenel Moïse est aussi contre l’alternative qui propose la caducité du parlement, a rappelé que Le sénateur Latortue est parti prenante de ce document. L’opposition est donc au bord de l’implosion. Et les tergiversations dans lequelles il plonge ne font que retarder la mise en application de l’alternative pour l’après Jovenel Moïse en vue de résoudre la crise et met fin à ce système qui est caduque.

Robinson Jerome

Twitter : @robinsonjerome8

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay