Miragoâne: des citoyens se réjouissent du travail du Commissaire Jean Ernest Muscadin

Miragoâne: des citoyens se réjouissent du travail du Commissaire Jean Ernest Muscadin

Des citoyens du Département des Nippes réagissent sur le travail que réalise le commissaire Muscadin dans le département notamment dans la ville de Miragoâne. Ces citoyens rencontrés dans la station de Berquin, le lundi 27 février 2023, n’ont pas caché leur satisfaction. Grâce au travail du Commissaire, il y a des problèmes que les Nippes ne connaissent pas, ont-ils fait savoir.

Miragoâne: des citoyens se réjouissent du travail du Commissaire Jean Ernest Muscadin
Jean Ernest Muscadin, Commissaire du gouvernement de Miragoâne

Depuis sa prise de fonctions dans les Nippes, le Commissaire Jean Ernest Muscadin a ramené pour le moins la paix dans le département qui connaissait un regain d’insécurité avec des individus chassés de Port-au-Prince qui se sont réfugiés dans ledit département, a précisé un chauffeur de motocyclette.

” Il y a des zones dans le département des Nippes qui étaient déjà le bastion des hommes armés. C’est le cas de Chalon. Dans cette zone située sur la nationale numéro 2, c’étaient ces hommes qui décidaient quand circuler. Ils ronchonnent à l’heure voulue. Depuis l’arrivée de Muscadin. Ils ont disparu des radars, a expliqué le motard. Une position partagée par Cange et Anderson qui vendent des fritures ( Banann ak Taso) aux passagers. Selon eux Muscadin a déjà conquis le cœur de la population.

“Nous le voulons. Il doit rester avec nous le plus longtemps possible. On le désire. Grâce à lui, les Nippes peuvent se réjouir qu’ils n’ont de groupes armés. Le département c’est vraiment un cimetière pour les bandits. Et ceux qui ont osé venir ici ont été arrêtés ou exécutés. Nous pensons qu’il doit continuer sur cette lancée”, ont répondu ces deux citoyens, à la question s’ils sont satisfaits du travail du Commissaire du gouvernement dans la ville. Face à ceux qui dénoncent des dérives du commissaire, ils ont répondu en ces termes:

” Ceux qui ne veulent pas voir le commissaire ou qui critiquent son travail devraient-être l’objet d’une enquête pour connaître le bien fondé des critiques. Si vous avez la paix et la quiétude d’esprit, on ne peut avoir de reproches pour le commissaire Muscadin”, a surtout clarifié Anderson.

Jean Ernest Muscadin un touche à tout

Reproché pour avoir retiré la vie de quelques malfrats, le commissaire Muscadin, malgré les critiques, continue de servir la communauté nippoise. Et les gens interrogés à Berquin disent voir en Jean Ernst Muscadin un commissaire du gouvernement utile. Ce dernier se fait remarquer dans le dossier de passeport.

” Depuis l’annonce du programme Biden, le commissaire a d’abord pris les mesures de sécurisation, de proposer des stratégies visant à protéger les droits de la population. Il a mis en garde tous ceux qui veulent soutirer de l’argent sur le dos de la population. Les fausses agences. Elles ont toutes été démasquées. Il a même arrêté un homme qui avait en sa possession plusieurs documents appartenant à des particuliers. D’autres citoyens qui semaient de la pagaille ont été mis aux arrêts”, a détaillé Cangé.

Le natif de Miragoâne ajoute que Muscadin s’occupe de tout ce qui se passe dans sa juridiction. Il n’a pas de temps pour lui-même mais pour la population qu’il est appelé à servir. Il est partout et en tout, a-t-il renchéri.

Ils ne veulent de pas de transfert encore moins de révocation

Comme on le dit dans le sport, on ne change pas une équipe qui gagne. Jean Ernest Muscadin, est pour certains citoyens des Nippes, l’équipe. On ne doit pas faire de changement sur lui.

À ce sujet, les actions du commissaire, ont fait naître pas mal de débat ces derniers jours surtout après qu’il aurait executé un présumé bandit qui était en provenance de Port-au-prince.

Des organisations de droits humains dont la Fondation Je Klere avait reclamé la mise à pied du commissaire Muscadin pour non respect des droits humains.

Mais dans l’opinion, Jean Ernest Muscadin est vu comme l’un des Commissaires de gouvernement les plus utiles de la république. Toute tentative de révocation risque gros.

Et si le ministre Bertho Dorcé l’avait une fois convoqué, aucune suite n’a été donnée à cette convocation jusqu’à la révocation du ministre.

LIRE AUSSI

PressLakay