Mise en accusation de Jovenel Moïse: séance mise en continuation par Gary Bodeau

0 1

Après plus de cinq heures de discussions, de prises de position contradictoires, la séance de mise en accusation du Président Jovenel Moïse est mise en continuation ce mercredi soir à la chambre des députés.

<< Le débat est agité, il n’y a pas de sérénité, la séance est mise en continuation et elle sera reprise au point 6 >> a déclaré le Président de la chambre basse Gary Bodeau.

Les députés accusateurs empêchaient le bon déroulement de la séance suite à l’incapacité du bureau de répondre à une demande de communication de certains documents utiles à l’édification de l’assemblée formulée auprès du président par correspondance en date du 09 juillet 2019.

La tension allait être augmentée lorsque le Président du bloc majoritaire Jean Wilson Hyppolite soutenu par 62 autres Députés ait formulé une proposition qu’il a remis au Président Gary Bodeau à travers laquelle il demande de passer au point 6 de l’ordre du jour qui prévoit la lecture de l’acte d’accusation.

Les députés de l’opposition avaient déposé cette demande de mise en accusation du chef de l’État Jovenel Moïse par devant le bureau de la chambre basse le 20 février 2019, pour violation de la constitution

Francky Belfort
belfort89@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More