Mondial 2022: Amnesty International réclame 440 millions auprès de la FIFA pour des ouvriers maltraités au Qatar

0 19

Alors que la Coupe du Monde Qatar 2022 avance à grand pas, Amnesty International révèle que certains ouvriers émigrés au Qatar travaillant dans la construction des Stades ont été maltraités. Ainsi, l’ONG annonce avoir saisi la FIFA au profit de ses travailleurs.

L’ONG a demandé ce jeudi à la FIFA de verser une compensation d’au moins 440 millions de dollars à ces travailleurs immigrés maltraités au Qatar, pays hôte du Mondial-2022 de football accusé de ne pas suffisamment respecter leurs droits. 

La demande d’Amnesty, soutenue par d’autres organisations de défense des droits humains, intervient à la suite de critiques répétées sur la lenteur de l’instance dirigeante du football à réagir contre les mauvaises conditions de travail des ouvriers sur les chantiers liés au Mondial dans le riche État du Golfe, rapporte l’AFP.

 « La FIFA devrait consacrer au moins 440 millions de dollars (environ 418 millions d’euros) à la réparation des dommages subis par les centaines de milliers de travailleurs migrants victimes de violations des droits humains au Qatar pendant les préparatifs de la Coupe du monde 2022 », déclare Amnesty dans ce communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More