Nations-Unies: Michelle Bachelet demande aux autorités haïtiennes de protéger la population contre la violence des gangs

0 36

Les affrontements armés qui se sont produits ces derniers jours en Haïti ne laissent pas les Nations-Unies dans l’indifférence. Ainsi le haut commissariat des Nations-Unies fait part de son inquiétude au sujet de la situation d’Haïti.

Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l’homme

En effet, la Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, appelle les autorités haïtiennes à prendre des mesures en vue de rétablir l’état de droit et protéger la population contre la violence des gangs armés à Port-au-Prince.

Dans un communiqué de presse paru ce mardi 17 mai 2022, la responsable se dit « troublée » par les conséquences du rebond de la violence armée sur les droits humains et exige que des comptes soient demandés aux commanditaires politiques et économiques de ces groupes armés.

Plus loin, elle demande à la communauté֖ internationale de redoubler ses efforts afin d’empêcher que la situation ne devienne encore plus incontrôlable.

Il faut rappeler que les derniers affrontements en Plaine a fait plus de 9 mille déplacés ajouté à la situation de ceux de Martissant et Pernier qui viennent s’ajouter à la liste

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More