Nécrologie: le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, codécouvreur du virus VIH est décédé

Nécrologie: le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, codécouvreur du virus VIH est décédé

Le professeur Luc Montagnier, codécouvreur du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) à l’origine du sida et Prix Nobel de médecine 2008, est mort mardi 8 février à Neuilly-sur-Seine, à l’âge de 89 ans, a confirmé la mairie de la commune des Hauts-de-Seine à plusieurs médias, dont Libération en premier lieu.

Nécrologie: le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, codécouvreur du virus VIH est décédé
Professeur Luc Montagnier

L’annonce de sa mort avait été faite mercredi sur les réseaux sociaux, sans confirmation jusqu’au lendemain. Né le 18 août 1932 à Chabris (Indre), Luc Montagnier est nommé assistant à la faculté des sciences de Paris en 1955, avant de centrer ses recherches sur les virus animaux, notamment ceux dont le patrimoine génétique est constitué d’ARN et sur les liens pouvant exister entre ces virus et les processus cancéreux.

Après plusieurs stages à l’étranger, il crée, en 1972, l’unité d’oncologie virale dans le nouveau département de virologie de l’Institut Pasteur de Paris. En 1983, il découvre, avec ses collaborateurs Jean-Claude Chermann et Françoise Barré-Sinoussi, le VIH.

Il quittera la direction de son département en 1997, à 65 ans, pour rejoindre le Queens College, à New York, pour quelques années. En 2008, c’est la consécration pour le professeur Montagnier et ses collaborateurs : le prix Nobel de médecine leur est remis pour leurs travaux sur le VIH, a rapporté Le Monde ce jeudi 10 février 2022.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay