Objets de menaces, un quatrième conseiller de la CSC/CA est en fuite

0 7
Subscribe to our newsletter

La liste des conseillers de la cour supérieur des comptes et du contentieux administratif qui fuient le pays sous la menace de mort des individus vient de s’agrandir.

 

En dépit des différents appels lancés par les organisations de défense des droits humains dans le pays pour venir en aide afin de protéger la sécurité des vies des juges de la cour supérieur des comptes et du contentieux administratif, les menaces venant des origines inconnues, continuent de se défiler suite à la publication du rapport d’audit relatif à la gestion et l’utilisation des fonds du programme petrocaribe où le président Jovenel Moïse a été accusé d’un stratagème scandale de corruption et de détournement de fonds publics.

 

Après le départ la semaine dernière pour l’étranger d’au moins deux des conseillers de la cour par mesure de précaution, un autre juge a été contraint d’abandonner son poste cette semaine et de quitter le pays sous couvert afin de s’échapper des menaces, selon les informations fournies par les responsables de l’organisation Ensemble Contre la Corruption (ECC) qui ont rendu une visite d’inspection à la cour des comptes pour évaluer les conditions de travail des conseillers. Actuellement, 4 conseillers ont abandonné la cour, par précaution, ils ne relèvent pas leurs identités.

 

Pour les responsables du ECC qui ont recueilli des témoignages du président Volmar Desmesyeux, la situation de la Cour supérieur des comptes est vraiment inquiétante et alarmante en raison des menaces qui ont été proférées à l’encontre des conseillers et surtout des mauvaises conditions de travail. D’entrée de jeu, le président Volmar a fait un état des lieux lamentable de la situation de l’institution tout assurant que ces intimidations n’empêcheront point les travaux de la cour.

 

De l’avis de ces responsables, ces intimidations contre les juges de la cour supérieur des comptes et du contentieux administratif s’inscrivent disent-ils, dans le cadre d’une démarche visant à rendre caduque et dysfonctionnel l’institution afin d’empêcher d’émettre des arrêt de débets contre les personnes accusées par le rapport d’audit relatif à la gestion et l’utilisation des fonds du programme petrocaribe qui ont été comptable de dernier public pour permettre à la justice de déclencher des poursuites judiciaires contre eux.

RICHEMOND Johnson

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.
Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Subscribe to our newsletter
Subscribe to our newsletter
Sign up here to get the latest news, updates and special offers delivered directly to your inbox.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More