OHDH exprime son inquiétude face à l’aggravation de la crise haïtienne et le non-respect des droits de la population

0 52

 

L’Observatoire Haïtien des Droits Humains (OHDH) se dit inquiet face à la situation de crise politique qui sévit dans le pays. Et dénonce la prise en otage de la population par l’exécutif et l’opposition politique.

L’organisme de promotion et de défense des droits humains dit constater que le Président de la république ne dirige plus rien et se trouve dans l’incapacité la plus totale à assumer ses responsabilités constitutionnelles. Alors que la situation de crise se détériore davantage.

<< Face à cette incapacité chronique à diriger, le Président de la république se comporte plutôt comme un observateur au lieu de prendre des dispositions pour juguler et voir résoudre cette crise dont les conséquences sont de plus en plus néfastes pour les droits humains >> se désole l’OHDH.

La situation du pays n’a jamais été aussi grave que maintenant déplore l’organisme des droits humains. La vie est banalisée. Les assassinats, les exécutions sommaires, L’insécurité galopante, les actes de violences deviennent de plus en plus des pratiques de notre quotidien sous les yeux complices des autorités amorphes et moribondes.

La situation économique du pays va de mal en pire et frôle la catastrophe. les droits civils et politiques au même titre que les droits sociaux et culturels sont de plus en plus bafoués par des autorités qui se comportent plutôt comme jouisseurs que des garants des droits de l’homme, indique l’OHDH.

Tout en appelant à la cessation des actes de violences, la répression politique et au respect des droits fondamentaux de tous, L’Observatoire Haïtien des Droits Humains exhorte les autorités à assumer leurs responsabilités.

 

Francky Belfort

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More