Ouanaminthe | Interdiction de traverser la frontière avec des marchandises en provenance de la RD

Ouanaminthe | Interdiction de traverser la frontière avec des marchandises en provenance de la RD

Les autorités au niveau de la commune frontalière de Ouanaminthe ont décidé de renforcer les mesures restrictives vis-à-vis de la République voisine. Désormais, il est interdit de traverser la frontière, dans cette partie de la ligne frontalière, avec des produits provenant de l’autre partie de l’île.

Le conflit diplomatique entre Haïti et la RD n’en finit pas alors que les dirigeants des deux nations ne cessent de faire savoir qu’ils sont sur la bonne voie de parvenir à un accord dans ce contexte où les activités commerciales sont suspendues de manière formelle entre eux. Alors que la construction du canal se poursuit sur la rivière Massacre dans la commune frontalière afin d’irriguer la plaine de Maribahoux pour relancer l’agriculture dans cette partie du pays, l’ordre a été donné par les autorités concernées de ne pas traverser la frontière avec des marchandises en provenance du territoire voisin.

En effet, dans une note conjointe de la Délégation Départementale du Nord-Est, de la Direction Départementale du commerce et des Industries et de l’administration communale de Ouanaminthe, il est indiqué qu’il est interdit de traverser la frontière dans ce point frontalier et de revenir avec des produits dominicains.

“Nous informons le public en général et les commerçants en particulier qu’il est formellement interdit d’accéder Pont frontalier et à la bande frontalière de la commune de Ouanaminthe aux fins de traverser la frontière Haïtiano-Dominicaine et de revenir avec des marchandises” peut-on lire dans note publiée, lundi 13 novembre 2023.
Parallèlement, les autorités concernées au niveau de cette ville frontalière ont averti les toutes personnes qui auront tendance à enfreindre cette dernière mesure seront arrêtées et punies selon les lois haïtiennes sur la contrebande.

“Les marchandises saisies seront détruites, distribuées ou vendues à la criée publique. Les véhicules transportant ces produits seront confisqués puis remis aux propriétaires sur présentation de ses documents légaux en plus du versement au trésor de la Mairie des amendes de 50.000 à 500.000 gourdes” a précisé le document signé conjointement par la Délégation Départementale du Nord-Est, de la Direction Départementale du Commerce et des Industries et de la Mairie de Ouanaminthe.

Depuis le début du conflit diplomatique entre Haïti et la République Dominicaine, aucune mesure n’est toujours pas prise entre les dirigeants des deux pays pour parvenir à un accord. Alors que les autorités de la république voisine avaient interdit la vente du ciment aux Haïtiens, ces derniers, dans le Grand Sud, notamment à Saint-Louis-du-Sud ont parvenu à acheter ce matériau de construction indispensable, au Mexique. Après plus d’une semaine de conflit avec les autorités concernées en ce qui a trait au débarquement du navire transportant la marchandise, celle-ci a finalement été débarquée dans le port de la ville.

LIRE AUSSI

PressLakay