Page retrouvée mais d’une actualité inouie, publiée il y a deux ans.

0 24

La Fête des Rois me rappelle beaucoup mon enfance. Combien heureux j’étais de pouvoir enfin ouvrir mes cadeaux déposés, depuis la Noël, au pied de la crêche et d’embrasser mes parents pour leur souhaiter une Bonne et Heureuse Année. C’était l’Épiphanie : manifestation de joie, de bonheur et de partage au sein de la famille. Je rêve encore de ces moments où tout était paisible, tranquille et rassurant.

Aujourd’hui, 6 Janvier 2019, ni l’économie, ni le baromètre socio-politique haïtien ne nous rassure. On a l’impression que le pays dans toutes ses entités est composé en majorité d’insouciants, de craneurs, de bluffeurs, de médiocres, de vilains et de haineux.

Depuis l’arrêt temporaire des manifestations pour les fêtes de fin l’année, tout le monde se comporte comme si 2018 n’avait pas été une année terrible tissée de revendications violentes, de tumultes, de nouvelles créativités dans notre corruption endémique telles que la dénoncer à haute voix pour mieux l’alimenter et la favoriser dans nos turpitudes comme celles affichées sans vergogne à certaines séances du Parlement, dans la mauvaise gouvernance telle la facilitation de contrats sans l’aval de la Cour des Comptes. La défaillance et le dysfonctionnement total de certaines de nos institutions continuent à une vitesse folle au vu et au su de tous. Pourtant, dans notre grande majorité “we see no evil, we hear no evil” comme disent les américains. Quand donc nous conduirons-nous comme des gens responsables? Nous avons raté le centenaire de notre indépendance, nous avons raté le bicentenaire de notre indépendance, nous avons raté notre industrialisation, nous avons raté la transition démocratique, nous avons raté l’unité prêchée par le Père Fondateur de la Patrie et ainsi avons fait mentir, pendant plus de deux cents ans, notre devise national. Nous avons raté plus récemment de grandes opportunités après le tremblement de terre.

Alors quand allons-nous prendre conscience comme peuple et comme nation que nos meilleurs jours ne peuvent pas continuer à être derrière nous mais devant nous? Quand nous déciderons-nous à regarder l’avenir avec courage, unité, ingéniosité, honnêteté, intégrité et intrépidité afin qu’Haïti cesse de ressembler comme elle le fait aujourd’hui et malheureusement, aux villes de Sodome et de Gomorrhe où les habitants festoyaient, buvaient, volaient, pillaient et faisaient la bombance, se réjouissaient sans se rendre compte que le feu du Ciel leur tombait déjà sur la tête et que l’abime s’ouvrait sous leurs pieds pour les engloutir. Nos dirigeants actuels et comme ceux d’hier, se comportent comme les inconscients et insouciants de ces deux villes de débauches punies et détruites à cause de leur excès dans le mal et dans le vice et dans les  » ON VERRA ».

Comment comprendre qu’un Pays dont la monnaie ne fait que chuter par rapport au dollar au lieu de pratiquer et d’appliquer l’austérité et la discipline fiscales, prépare une pléthore de carnavals, s’adonne à des dépenses folles, inutiles et nuisibles à la santé économique du Pays ?

Comment expliquer, en dépit de toutes les accusations de vol de l’argent de Pétro Caribe portées contre les gouvernements antérieurs, que l’actuel ne fasse pas preuve de transparence et de prudence? Aujourd’hui, tous les Ministres et Directeurs Généraux, sans distinction aucune, font du « Social » et investissent dans la sécurité.

C’est leur nouvelle vocation ou serait-ce la nouvelle formule pour détourner et de soustraire l’argent des contribuables? Et aucun rapport n’est soumis aux institutions compétentes ni aucune explication n’est donnée à la population.

Quelle inconscience!

Quelle insouciance!

Notre Pays se trouve à un carrefour de son histoire où deux voies s’ouvrent à lui: soit la destruction soit la rémission.

Maintenir le statu quo et laisser revenir au pouvoir ceux-là qui nous ont conduit dans cet enfer et dans cette tourmente entraînera et engendra inévitablement une explosion sociale et à la destruction totale de notre Pays. Et, ces derniers vont tout faire pour garder et pérenniser leur pouvoir, seule façon pour eux d’éviter la prison, la restitution et l’opprobre.

La seule voie salutaire pour le Pays pour sortir de l’ornière, de la crasse, de l’insalubrité, de la laideur, de la pourriture et pour déchirer une fois pour toute l’étiquette de pays failli, est qu’immédiatement les gens de bien, de caractère de toutes les couches sociales se mettent ensemble pour construire une Haïti prospère et moderne. Ce « Petit Reste » de patriotes, de gens de bonne volonté, de gens honnêtes et intègres malgré la précarité ambiante doivent se donner la main, se serrer les coudes, joindre leurs têtes et leurs coeurs pour sortir le Pays de l’abîme, remonter la pente, barrer la voie à l’inconscience, l’incompétence, l’amateurisme, à la kleptocratie, à la mysoginie, à la déliquescence morale et sociétale aiguë, à l’exclusion, au gangstérisme (multiplication de gangs criminels politiques et d’affaires et clans mafieux), au gain facile et illicite. Ainsi seulement en nous concentrant davantage sur l’économie et un peu moins sur la politique et sur nos ambitions personnelles, notre société, notre pays aura-t-il la chance d’offrir un avenir aux jeunes, de recréer une classe moyenne et de faciliter la croissance économique créatrice de richesse seule capable de réduire la pauvreté, la misère, le nombre des démunis et de commencer à endiguer la pourriture accrue de la nation.

J’appelle de tout mon coeur et de toutes mes forces à une Alliance Sacrée entre les hommes et les femmes encore sains de la Diaspora, de la bourgeoisie, de ce qui reste de la classe moyenne, des quartiers populaires, de l’élite, des étudiants, des universitaires, de la société civile, de toutes les religions, qui sont encore dignes de nos ancêtres et de nos aïeux pour une prise de conscience décisive, dynamique et agissante. Car, seule cette Alliance Sacrée peut nous garantir la résurrection d’Haïti puisqu’elle aura la capacité, le courage et le patriotisme nécessaires pour assurer pour de bon la Rupture avec la mauvaise gouvernance, la corruption, l’insécurité, l’impunité, l’exclusion, l’injustice sociale, l’inégalité des chances, l’inégalité des revenus, le sous-développement et cette pauvreté contraire à la volonté de Dieu et aux vœux des vrais croyants quelque soit leur religion.

Une pareille Alliance aura la vertu de rassurer tous les secteurs puisqu’ils y seront représentés dans ce grand mouvement d’Arc-en-Ciel d’Harmonie dans la diversité pour une Haïti prospère et moderne.

Que tous ceux et celles, comme les Rois Mages, qui sont à la recherche du Bien, du Beau, du Vrai, de la Justice sociale, de l’ordre et du développement intégrale d’Haïti se manifestent et se mettent ensemble sous l’oeil vigilant et bienfaisant de tous les Sages, Griots et Anciens de ce Pays, appelé autrefois la Perle des Antilles.

Le temps des Épiphanies a commencé en Haiti et pour Haïti .

Manifestez-vous Fils et Filles authentiques du Pays profond ! Manifestez-vous, Hommes et Femmes de Connaissance, de probité et d’Intelligence..! Manifestez-vous, Hommes et Femmes de Savoir et de Lumière..! Manifestez-vous, Hommes et Femmes des Villes et des Montagnes..! Manifestez-vous hommes et femmes Maitres et Gardiens..! Manifestez-vous tous qui vivez, aimez, défendez et protégez ce Pays…

Avec vous une autre Haïti est possible!Avec vous une autre Haïti va renaitre.

BONNE FÊTE DE L’EPIPHANIE!

Bonne et Heureuse Année 2019 à tous les Hommes et les Femmes de bonne Volonté d’Haïti.

Père Jean-Miguel Auguste

+50937470865
+13473378954
miguelnov19@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More