Par peur que son ADN soit volé par le Kremlin, le président français Emmanuel Macron refuse un test PCR Russe

Par peur que son ADN soit volé par le Kremlin, le président français Emmanuel Macron refuse un test PCR Russe

La conversation entre le président Français, Emmanuel Macron et son homologue Russe, Vladimir Poutine le lundi 7 février dernier a suscité de grands débats dans la presse internationale. La grande question «pourquoi les deux présidents ont été si éloignés sur la table lors du dialogue?». Rapporté par Reuters, cette distance est dû à la décision de Macron de refuser un test PCR des mains des médecins russes.

Par peur que son ADN soit volé par le Kremlin, le président français Emmanuel Macron refuse un test PCR Russe
Huffington Post

Selon le journal prSécité, une proposition a été faite au président Français avant l’entretien, «soit qu’il acceptait de passer un test PCR en Russie, soit qu’il se soumette à une stricte distanciation sociale et serait privée de serrer la main à Poutine». Le président Français a bien accepté la décision outre du test PCR, par peur de se faire voler son ADN par les médecins russes.

«Nous savions très bien que cela signifiait pas de poignée de main et cette longue table. Mais nous ne pouvions pas accepter qu’ils mettent la main sur l’ADN du président», a confié un proche du président Macron à Reuters. Une déclaration que le porte parole du Kremlin Peskov Dmitri n’a pas contredit, il affirme que cette décision a été prise sous la demande des russes à mettre Poutine dans «une bulle de santé stricte», ajoutant également que Macron n’a pas communiqué le motif du refus.

D’autre part, Peskov souligne que la grande table n’est pas utilisée à des fins politiques. «il n’y a pas de politique la-dedans, cela n’interfère en aucun cas avec les négociations».

À savoir, “Le test PCR permet de savoir si une personne est contaminée par le SARS-CoV-2 au moment où le test est réalisé. Il débute généralement par un prélèvement nasopharyngé, fait avec un écouvillon”, définition selon Futura Santé.

LIRE AUSSI

PressLakay