Parquet de Port-au-Prince: le CG promet de reprendre les audiences

0 0

gs7g5bguug887674085 - PressLakay - Haïti

Depuis quelques mois, en raison de l’insécurité qui s’abat au niveau du Bicentenaire de Port-au-Prince par les civils armés qui opèrent non loin du Tribunal de Première Instance de la capitale haïtienne, cette dernière a fonctionné de manière inhabituelle où des audiences habituelles ne sont plus tenues.

À cet effet, des juges, des greffiers et même des huissiers se plaignent régulièrement de l’aggravation continue du phénomène de l’insécurité qui sévit dans l’apparellage du Tribunal de Première de Port-au-Prince où les justiciables ont énormément peur d’y pénétrer.

Le commissaire du gouvernement par intérim près du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant qui a été interrogé hier mercredi sur cette question, a plutôt parlé d’un processus de réaménagement des locaux qui empêche au parquet d’organiser les audiences traditionnelles.

Selon le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Jacques Lafontant qui invite les civils armés à remettre leurs armes à la commission nationale de désarmement, de démantèlement et de réinsertion, le phénomène de l’insécurité est partout dans le monde et il est déjà acheminé au plus haut niveau de l’Etat haïtien et des réponses appropriées seront adressées.

« Au niveau de l’Etat central, il y a eu tout un ensemble de mesures qui a été annoncé pour faire face aux bandits qui sèment la terreur au sein de la capitale haïtienne. L’insécurité ne peut pas rendre le pays dysfonctionnel et les magistrats ne peuvent pas rester fermer chez eux à cause des bandits armés. Il y a eu des travaux d’aménagement qui s’effectuent au niveau du parquet qui ont ralenti l’organisation des audiences. Sitôt que ces travaux seront terminés, nous reprendrons normalement à partir de la semaine prochaine, les sièges correctionnelles et celles des assises criminelles sans assistance de jury pour combattre le taux de la détention préventive prolongée. » A déclaré, le chef du parquet de Port-au-Prince.

Richemond Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More