Partage du gâteau: « 3 ministres pour le sénat et 6 pour la chambre des députés », affirme Ronald Larèche

0 1

gateau basque - PressLakay - Haïti

Dans la formation de ce nouveau cabinet ministériel ayant à sa tête Fritz William Michel et qui n’a jusqu’ici bénéficié de la bénédiction du parlement pour la ratification de l’énoncé de sq politique générale, le parlement semble directement bien représenter à travers la fameuse logique « Partage du gâteau ».

Pourtant, dans ses attributions parlementaires ayant rapport aux gouvernements, le parlement haïtien a l’obligation de contrôler et surveiller les actions posées par les membres d’un gouvernement. À l’inverse, le parlement s’est plutôt représenté à travers l’influence de certains collègues parlementaires.

Lors d’un point de presse présenté ce jeudi, le sénateur du département du Nord-est, Ronald Larèche, est monté au créneau pour dénoncer les parlementaires qui ont bénéficié leur part du gâteau. Selon Larèche, sur une quantité de 18 ministères, la chambre des députés a obtenu 6 ministres contre 3 pour le sénat de la république dirigé par le sénateur de l’Artibonite, Carl Murat Cantave.

Avec cette pratique, le parlement sera-t-il en mesure de contrôler et surveiller les prétendants ministres s’ils parviennent à trouver la main levée des membres de cette branche des pouvoirs de l’État ? se questionne le sénateur Ronald qui conditionne sa vote au bon déroulement de la séance de présentation de l’énoncé générale du premier ministre nommé Fritz William Michel.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More