Partage du gâteau: les ministères attribués aux parlementaires ont été dévoilés par Wilot Joseph

0 4

Dans l’attente de l’invitation de la chambre des députés pour venir faire l’exposé de son énoncé de politique générale qui tarde encore en raison des irrégularités détectées dans les documents de certains ministres qui ont été contraint de jeter l’éponge, le premier ministre nommé, Fritz William Michel, semble sur le point de s’embarquer dans un navire sans assistance.

En effet, le jeudi dernier en marge d’un point de presse, le sénateur Ronald Larèche, a révélé au micro de la presse que le parlement haïtien par le biais de certains députés et sénateurs, a un total de 9 ministres parmi les 18 proposés dans le nouveau cabinet ministériel sans révéler leurs noms. Les sénat a obtenu 3 portefeuilles ministériels et 6 pour les députés.

Mais en voulant être plus précis et plus juste dans ses dires pour compléter les révélations de l’élu du Nord-Est, Wilot Joseph, représentant du département du Centre et également membre du Groupe des Parlementaires pour le Renforcement de la Démocratie (GPRD) au sénat de la république, a déclaré que le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle est attribué au Groupe des Sénateurs pour l’équilibre politique(GSEP), le ministre de la santé publique et de la population est quant à lui octroyé au président de l’assemblée nationale, Carl Murat Cantave et enfin la sénatrice Dieudonne Luma Étienne a bénéficié du portefeuille du ministère du tourisme.

Avec une telle représentation des parlementaires au sein du pouvoir exécutif par personne interposée, est-ce-qu’ils seront en mesure d’exercer leur pouvoir de contrôle sur les travaux d’un tel gouvernement ?

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More