Pétion-Ville : Plusieurs individus portant l’uniforme de la BSAP tués dans des affrontements avec la PNH

Pétion-Ville : Plusieurs individus portant l’uniforme de la BSAP tués dans des affrontements avec la PNH

Au moins 4 individus portant l’uniforme de la BSAP ont été tués, mercredi 7 février 2024, dans des échanges de tirs avec les forces policières. Trois autres dont une femme ont été interpellés par la suite. L’incident s’est produit à Laboule dans la commune de Pétion-Ville.

Comme c’était annoncé depuis plusieurs jours, les agents de la Brigade de Surveillance des Aires Protégées (BSAP) ont rejoint les mouvements de protestation à travers les axes routiers de la région métropolitaine. Armés lourdement, ils accompagnent la population haïtienne qui investit les rues pour exiger la démission du Premier Ministre Ariel Henry. Le corps militaire qui a bien décidé de rejoindre l’opposition politique avait clairement mis en garde la Police Nationale d’Haïti contre d’éventuelles tentatives visant à leur barrer la route.

Ce mercredi, alors que les mouvements se sont intensifiés un peu partout à travers le pays, des individus vêtus de l’uniforme de la BSAP ont été abattus dans des échanges de tirs avec la Police. En outre, les agents de la PNH ont appréhendé trois autres personnes portant l’uniforme de la Brigade. Elles se trouvaient à bord d’un véhicule que les forces de l’ordre ont aussi saisie.

Selon les informations disponibles, ces individus sont en garde à vue au commissariat de Pétion-Ville. Pour l’instant, aucune information ne peut confirmer si les personnes tuées font bel et bien partie de la Brigade de Surveillance des Aires Protégées (BSAP) ni aucune autre ne révèle leur identité.

Dans ce contexte marqué par des troubles politiques, plusieurs associations ont déjà mis en garde les autorités contre d’éventuels affrontements fratricides entre des unités de la BSAP, de la Police Nationale et des FAD’H.

LIRE AUSSI

PressLakay