Plus de 49 cas d’assassinat recensés par la CE-JILAP du 23 septembre au 29 octobre 2019

0 1

logo2 1319711502 - PressLakay - Haïti

Depuis l’intensification des mobilisations populaires pour exiger la démission du président Jovenel Moïse, les cas d’insécurité connaissent une remontée très significative tant qu’à la capitale haïtienne et dans les différentes villes de province.

Dans un rapport d’enquête détaillé présenté ce mercredi 30 octobre au milieu de la journée, Madame Jocelyne Colas Noël, l’une des responsables de la structure CE-JILAP, a fait état d’au moins 49 personnes assassinées entre le 23 septembre au 29 octobre sur l’ensemble du territoire national lors des mouvements de protestation visant à réclamer la démission du chef de l’État haïtien.

Si elle insiste sur la nécessité d’avoir un climat de paix dans le pays pour permettre la libre circulation des citoyens haïtiens, Madame Colas Noël a mentionné les blocages enregistrés par les véhicules transportant des maladies. Ce qui allonge la liste de victimes enfermées dans des centres hospitaliers du pays par faute de soins que nécessitent leurs cas.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More