Plus de 60 000 Haitiens ont déjà quitté volontairement la République Dominicaine, d’après CESFRONT

Plus de 60 000 Haitiens ont déjà quitté volontairement la République Dominicaine, d’après CESFRONT

Le conflit diplomatique qui règne actuellement entre Haïti et la République Dominicaine a engendré un exode massif des Haïtiens qui fuient la terre voisine pour retourner au bercail. D’après les statistiques fournies par la Police des frontières en RD ( CESFRONT), plus de 60 000 Haïtiens ont déjà quitté volontairement le territoire dominicain.

Désormais, le divorce est acté entre Haïti et la République Dominicaine. Après que le Président dominicain, Luis Abinader a pris la décision de fermer toutes les frontières terrestre, maritime et aérienne afin de contrecarrer les travaux de captage de l’eau de la rivière Massacre à Ouanaminthe, nombreux sont les ressortissants haïtiens qui fuient volontairement le territoire dominicain. Plus de 10 jours après l’éclatement du conflit entre les deux pays, 61 000 Haïtiens ont quitté volontairement la RD pour venir s’installer en Haïti. C’est qu’a révélé le Corps Spécialisé pour la Sécurité des Frontières Terrestres (CESFRONT) dans une statistique publiée hier mardi.

Malgré les nombreuses sollicitations faites par des organisations comme l’OEA, le CARICOM ainsi que des dirigeants du monde entier et d’autres personnalités très connues, les deux nations qui partagent l’île d’Haïti n’arrivent toujours pas à s’entendre sur la question. Lundi dernier, le Chef d’État dominicain a fait savoir que la frontière restera fermée et que de nouvelles dispositions seront prises en ce qui a trait à la gestion de cette dernière.

Pour l’heure, les ressortissants haïtiens continuent à laisser en masse la République voisine. Certains d’entre eux ont même décidé de se rendre dans d’autres pays comme le Nicaragua pour éviter les violences perpétrées par les gangs armés en Haïti.

LIRE AUSSI

PressLakay