Plusieurs millions de dollars d’aide à la PNH dépensés, le SYNAPOHA demande des comptes

Syndicat National des Policiers Haïtiens

Le Syndicat National des Policiers haïtiens (SYNAPOHA) a réagi face aux dernières déclarations de l’ambassadeur canadien en Haïti, M. André François Giroux qui a fait croire que près de la moitié des 100 millions de dollars promis par le gouvernement du Canada, en soutien à la PNH, sont déjà décaissés. Indiquant qu’aucune réalisation n’a été faite durant la période, l’organisme qui défend les forces de l’ordre demande des comptes à la DGPNH.

En mars 2023, le gouvernement canadien via son ambassade en Haïti avait promis 100 millions de dollars d’aide en infrastructures, en équipement, et en formation à la Police Nationale d’Haïti ne croyant pas totalement dans la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité approuvée par les Nations-Unies et qui doit bientôt intervenir dans le pays. Dans une interview, samedi, l’ambassadeur du Canada en Haïti, M. André François Giroux avait souligné que 42,5 millions de cette somme sont déjà dépensés. Des informations que le Secrétaire Général du SYNAPOHA, M. Mario Lazare met en doute ne voyant pas aucune amélioration dans les conditions des agents au sein de l’institution policière.

Selon le responsable du Syndicat National des Policiers haïtiens, dans une situation où aucun commissariat n’a été construite ni rénovée dans la région métropolitaine, où aucun dortoir pour les policiers n’a été construit dans le villes de province sans compter des formations à l’intention des agents de l’ordre, on ne peut prétendre qu’une somme aussi considérable a été dépensée. D’après lui, si c’est bien le cas, les autorités au sein de la PNH ont pour devoir de s’expliquer.

“En tenant compte qu’aucun commissariat n’a été construit, aucun dortoirs dabs les villes de province en matière d’infrastructures à la Police Nationale d’Haïti, on ne peut prétendre que cette somme fut dépensé” a fait savoir M. Lazare.

Par conséquent, le responsable du Syndicat a demandé au Haut Commandement de la Police Nationale d’Haïti de donner des détails sur ces 42,5 millions de dollars d’aide dépensés, d’après ce qu’avais révélé le diplomate canadien.

LIRE AUSSI

PressLakay