PNH : l’Inspecteur Général Péyo Smith installé comme chef de cabinet du DG Rameau Normil

PNH : l’Inspecteur Général Péyo Smith installé comme chef de cabinet du DG Rameau Normil

Près de deux semaines depuis sa prise de fonction à la tête de la Police Nationale d’Haïti, Normil Rameau commence à monter son cabinet en attendant les actions concrètes pour résoudre la crise sécuritaire. Ce mardi 2 juillet 2024, le nouveau responsable de l’institution policière a procédé à l’installation de son chef de cabinet.

Alors que des opérations de grande envergure sont attendues par la population haïtienne en ce qui concerne le rétablissement d’un climat de sécurité, force est de constater qu’au niveau de la Police Nationale, les changements de postes se multiplient. Si la semaine écoulée, les responsables avaient installé des nouveaux Directeurs généraux à la DDO-I et la DDO-II, ce processus se poursuit et permet de croire que c’est toute la chaine de commandement de l’institution chargée de protéger et servir la population qui subira des changements.

Après l’installation, lundi dernier, du Commissaire Divisionnaire Ronald Michel comme le nouveau commandant du Groupe d’Intervention de la Police Nationale d’Haïti (GIPNH), ce mardi, c’est au niveau du cabinet du Directeur Général a.i. Rameau Normil qu’il a eu des changements.

Lors d’une cérémonie tenue en présence de policiers et cadres de la Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (DGPNH), à Clercine, dans la commune de Tabarre, le numéro un de l’institution policière a affecté l’Inspecteur Général Péyo Smith au poste de Directeur Général de son cabinet. Il remplace à ce poste l’inspecteur général Jackson Hilaire.

Dans un contexte où les violences perpétrées par les gangs armés criminels se poursuivent dans la région métropolitaine et aussi dans certaines villes de provinces, le nouveau responsable de la PNH est davantage sollicité pour apporter des réponses concrètes à la crise sécuritaire.

Avec l’arrivée d’un premier groupe de policiers kenyans dans le cadre de la Mission Multinationale de Soutien à la Sécurité qui se faisait attendre, la population haïtienne qui fait face quotidiennement aux violences perpétrées par les gangs attend avec impatience des opérations de grande envergure afin de démanteler les réseaux criminels.

Jusqu’à maintenant, depuis la prise de fonction de Normil Rameau, à part une intervention menée par les forces de l’ordre pour stopper des bandits qui avaient pris d’assaut le commissariat de la commune de Gressier, à l’entrée sud de Port-au-Prince, aucune mesure n’est encore adoptée par les nouveaux responsables de la Police Nationale pour résoudre la crise sécuritaire. Pour l’instant, seulement des changements ont été opérés dans des postes clés au sein de l’institution policière.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay