POLITIQUE: Entre passivité et promesses non tenues par le gouvernement, l’Accord du 21 Décembre se désintègre

POLITIQUE: Entre passivité et promesses non tenues par le gouvernement, l'Accord du 21 Décembre se désintègre

L’attitude passive allant jusqu’à la malhonnêteté du gouvernement dirigé par le Premier Ministre Ariel Henry face à la crise multidimensionnelle haïtienne pousse certains membres de l’Accord du 21 Décembre, considéré comme le principal allié politique de la Primature, à rebrousser chemin.

POLITIQUE: Entre passivité et promesses non tenues par le gouvernement, l'Accord du 21 Décembre se désintègre

Est-ce le début d’un déclin ? Ou tout simplement un déplacement de dés sur l’échiquier politique. En tout cas, comme l’avait prédit des opposants au pouvoir en place ainsi que d’autres [esprits éclairés], le « Consensus national pour une transition inclusive et des élections transparentes », communément appelé « Accord du 21 Décembre » commence à perdre ses plumes. Regroupant quelques 600 entités, la structure qui vise un équilibre politique perd déjà quelques uns de ces membres comme c’était aussi le cas avec l’Accord du 11 Septembre 2021 qui n’est plus qu’un souvenir.

Après les Forces Louverturiennes, dirigées par Emmanuel Ménard, c’est maintenant au tour de l’Accord Unitaire d’Haïti (AUH), qui regroupe neuf entités, d’aller se fixer ailleurs alors que d’autres groupes partis comme le Compromis Historique envisage également à abandonner le navire. Le non-respect à la parole donnée ainsi que l’implication du gouvernement dans la crise sécuritaire actuelle constituent les causes de ces retraits.

Dans une interview accordée à la Radio Télévision Métropole, le Président de l’AUH, Jean Wilson Hyppolite revient sur la décision de sa structure politique d’avoir quitté le « Consensus national ». Selon l’ancien Député de Leogane, le fait que le gouvernement dirigé par le Dr Ariel Henry est pour beaucoup dans la crise sécuritaire qui sévit actuellement dans le pays, et que ce dernier est devenu maître en promesse non-tenue, l’ensemble des neufs entités qui constituent l’Accord Unitaire d’Haïti ont donc décidé de se retirer de l’Accord du 21 Décembre.

« Selon des informations dont nous disposons, lorsque des décisions sont prises au niveau des forces opérationnelles de la Police Nationale pour lancer des offensives contre les gangs armés qui terrorisent la population, des ordres, provenant du gouvernement, ont été donnés pour pousser les forces de l’ordre à retourner sur leurs pas. » a admis l’ancien parlementaire. « Le gouvernement protège les gangs criminels » a-t-il tancé.

« Non, nous ne sommes pas satisfaits parce que ce n’est pas pour cela que nous avons signé l’accord. Nous ne sommes pas dans le périmètre immédiat du Premier Ministre. Nous ne faisons pas partie de son gouvernement. Nous ne sommes pas non plus son conseiller. » a lâché Antoine Rodon Bien-Aimé, membre du Compromis Historique, signataire de l’Accord. Ce qui témoigne des notes discordantes au sein des autres partis restants qui composent l’Accord du 21 Décembre.

À l’instar de Wilson Hyppolite, l’ancien Député de Cerca Carvajal a déploré que le gouvernement dirigé par le neurochirurgien n’a rien fait pour élargir le « Consensus national pour une transition inclusive et des élections transparentes », rétablir le climat de sécurité pour enfin organiser les élections dans le pays. Pour cela, le Compromis Historique envisage sérieusement de quitter aussi l’Accord. Ce n’est qu’une question de temps.

Alors que les gangs armés qui terrorisent quotidiennement la population regagnent désormais en confiance après plusieurs semaines que des membres de la population haïtienne avaient entamé une justice expéditive baptisée « Bwa Kale », alors que rien n’indique que des élections seront organisées dans le pays dans un bref délai, il reste à croire que le « Consensus national pour une transition inclusive et des élections transparentes », principal allié politique de ce gouvernement defacto, se désintégrera à petit feu.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay