Politique : Le Core Group souhaite un redoublement d’efforts pour la tenue d’élections en Haïti en 2021

0 25

Dans un communiqué daté du 25 novembre 2020, le Core Group, n’y va pas par quatre chemins pour exprimer son désir de voir la machine électorale en branle pour un renouvellement démocratique dans le pays au cours de l’année prochaine.

Publier un calendrier électoral, accélérer la distribution des cartes d’identification nationale, finaliser dans les meilleurs délais les listes électorales, mettre en place une loi électorale et une loi des partis qui garantissent la transparence des scrutins, à assurer les conditions de sécurité suffisantes sont entre autres des actions concrètes solliciter par le Core Group.

Ce regroupement de Diplomate presse les autorités à redoubler d’efforts en vue de l’organisation des scrutins, indispensables pour un retour rapide à la normalité institutionnelle.

Le Core Group (composé des Ambassadeurs d’Allemagne, du Brésil, du Canada, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de France, de l’Union Européenne, du Représentant spécial de l’Organisation des États Américains et de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies) exhorte également toutes les parties prenantes à s’engager, avec un esprit de responsabilité, dans un dialogue pour servir le peuple haïtien.

Le Core Group appuie la tenue d’élections en Haïti. Cependant, les opposants politiques de Jovenel Moïse ne jurent que par son départ pour la mise en place d’un pouvoir de transition. Selon eux, le locataire du palais national ne peut pas organiser des élections, évoquant notamment les conditions de sécurité caractérisées par la prolifération des gangs armés.

Francky Belfort

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More