Politique: Youri Latortue et Edmonde Supplice Beauzile se mesurent sur Twitter

0 46

Quelques heures après la tentative d’assassinat de l’ancien député Arnel Bélizaire, la toile s’allume entre leader de partis politiques. Youri Latortue du parti AAA et Edmonde Supplice de FUSION sont au cœur d’une échauffourée.

Youri Latortue et Edmonde Supplice Beauzile

Dénonçant quelques actes violents venant de quelques militants politiques à l’encontre des locaux du parti politique FUSION, madame Edmonde dans un tweet voulait rappeler que chacun est libre de choisir son camp politique.

« Ayè Djovani AAA mete dife nan baryè pati Fizyon. Jodi a Anel Belizè ak yon sèten kilik sèmante y ap boule pati a. M panse nou te kite stad babari yo. Tout moun lib e libè fè chwa politik yo. Nan Fizyon nou pa konn fè krim se nan dyalektik nou kwè, se lajistis ki pou regle koze sa », a écrit Madame Beauzile hier aux environs de 5h dans l’après-midi, quelques minutes avant le flash sur la tentative d’assassinat d’Arnel Bélizaire à Bel’Air.

Youri Latortue de son côté, en désaccord avec les propos de madame Beauzile, a réagi, «EDMONDE: Abi sou banann mi se travay dan pouri ! Ou kriye pou baryè w yo ta flanbe; Djovany kriye chak jou pou Ti Blanc Tatoo ki mouri ak yon bal nan bouch pandan Fizyon lage DIRPOD! Alzheimer fè w bliye prizonye politik yo tou. Men, sa pa ba w dwa krache sou militan ki gen etik pase w», a lancé Latortue pour donner un une piqûre de rappel à son ancienne collègue dans la lutte pour transvaser l’ancien président Jovenel Moïse du fauteuil présidentiel.

Après l’assassinat du président Jovenel Moïse et l’installation d’Ariel Henry, un accord a été signé entre plusieurs partis politiques dont FUSION, MTV ayiti, SDP, PHTK, dans la perspective de mettre en place un gouvernement pouvant apaiser la situation de crise dans le pays. Depuis, l’opposition s’installe au sein de l’opposition.

Jusqu’ici, aucun résultat concret n’est à signaler. La situation de la population n’est pas améliorée en dépit de la signature de l’accord et l’installation du nouveau cabinet ministériel. L’insécurité gagne de plus en plus de terrain, la misère se fait sentir davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More