Printemps Bélizaire n’écarte pas un soulèvement populaire pour renverser Jovenel Moïse

0 0

IMG 20190804 WA0024 - PressLakay - Haïti

La lutte pour le renversement du président de la république Jovenel Moïse a connu une diminution considérable depuis quelques semaines. Face à cette situation, les opposants politiques pensent à repenser les stratégies de combats.

Dans ce contexte politique aiguë, le député de la troisième circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire, continue d’analyser les autres mesures qui contraindraient au président Jovenel Moïse de plier le tablier le plus rapidement que possible.

Selon lui, les décisions politiques prises par Jovenel Moïse montrent clairement qu’il n’est pas à la hauteur de sa tâche d’un président. Il s’est montré favorable à un grand soulèvement populaire pour forcer au chef de l’État de jeter l’éponge dans un bref délai.

Opposant zélé du pouvoir de Moïse, le député Bélizaire a dénoncé le plan du bureau de la chambre des députés présidé par Gary Bodeau qui tarde à réaliser correctement, la séance devant consacrer à la mise en accusation du président Jovenel Moïse pour crime de haute trahison, dit-il, pour permettre à partir de la deuxième semaine de janvier 2020, de diriger par décret avec éventuellement la dissolution du parlement.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More