Programme Biden: les haïtiens laissent le pays par centaine, chaque jour

Aeroport International Toussaint Louverture

Malgré les critiques, la diaspora haïtienne continue de faciliter l’entrée des haïtiens aux États-Unis dans le cadre du Programme Humanitarian Parole du président Joe Biden. Et selon les premiers éléments d’informations, les haïtiens laissent le pays en grand nombre. Ils sont au nombre de plus d’une centaines à fouler le sol américain chaque jour depuis le 27 janvier 2023.

Aeroport International Toussaint Louverture
Aeroport International Toussaint Louverture

En effet, si dans un premier temps la diaspora haïtienne a été sous le banc des accusés, les données ont changé. Et selon les informations fournies par les autorités américaines, Haïti est le deuxième pays après Cuba qui a le plus de bénéficiares. Ils sont au nombre de 140 à 170 à quitter le pays par jour. Et ses chiffres ne tiennent pas compte de plusieurs miliers de demande qui sont en attente.

Et selon des informations communiquées par des lignes aériennes travaillant en Haïti, face aux cas de fraudes enrégistrés, des obligations sont faites aux bénéficiaires avant même d’acheter le ticket. À titre d’exemple, pour acheter le ticket, sans l’autorisation octroyée par l’Immigration américaine, il ne pourra pas le faire, a t-on appris auprès des compagnies aériennes.

Cependant si dans un premier temps, l’Immigration américaine avait donné suite rapide aux demandeurs, désormais le processus prend beaucoup plus de temps pour être traîté. Et à ce sujet, l’ambassade Américaine avait souligné que la demande peut prendre beaucoup plus de temps que préalablement. Cela peur aller jusqu’à 90 jours.

Pendant ce temps, la bataille se poursuit dans les bureaux de l’Immigration

Si d’un côté ceux qui sont approuvés entrent aux États-Unis, d’un autre côté, la bataille se poursuit devant les bureaux de l’Immigration à Port-au-Prince et les autres contrées du pays. Et les mesures prises par la Direction de l’Immigration ne résout rien. Devant les bureaux la foule est toujours immense.

Les agences remettent les dossiers puisqu’elles n’arrivent pas à satisfaire les clients. Au centre mis en place pour les agences au Parc Industriel SONAPI, les demandeurs font la queue.

Donc ces personnes doivent faire preuve de patience, de volonté et du courage face à l’ampleur de l’affluence devant les bureaux de l’Immigration.

La police Nationale frappée très fort par le programme

“Plusieurs dizaines de policiers issus de la dernière promotion graduée le 23 décembre dernier ont déjà quitté le pays, dans le cadre du programme Biden. Après leur graduation, ils ne sont toujours pas encore entrés en fonction”, a expliqué un policier gradué qui lui aussi n’a pas pris fonction.

“Moi je suis encore là par le fait que j’ai pas encore trouvé un proche capable de remplir le formulaire pour moi. Le pays va mal. Je vois pas encore d’où viendra le secours du pays”, a renchéri le jeune policier.

Mais pas uniquement les aspirants puisque selon nos informations d’autres policiers ont déjà laissé le pays au mombre des citoyens haïtiens déjà autorisés.

La Direction de l’Immigration a bien compris la pagaille crée par les policiers dans les bureaux, et a mis un centre à Delmas 33 pour eux et leurs proches. Ce qui donnera la possibilité à ceux qui veulent prendre leur chance et qui n’ont pas de passports de se procurer au plus vite ce précieux sésame.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay