Programme I-134A: les haïtiens face aux défis de l’identité

0 224

En Haïti, la crise identitaire est un problème majeur qui affecte de nombreux citoyens. Obtenir des documents tels qu’un passeport, une carte d’identité et un acte de naissance peut être particulièrement difficile, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur les droits et les possibilités des personnes concernées.

Crise identitaire en Haïti
Des haïtiens à la recherche des documents d’identité

Le programme I-134A du gouvernement américain qui permet à des citoyens dont des haïtiens d’entrer en terre américaine fait tâche d’huile en Haïti. Ainsi, plus que jamais décider à quitter le pays, de nombreux jeunes font face à un véritable défi: celui de trouver des pièces d’identité pour s’inscrire au programme du gouvernement américain.

Ce problème d’identité ne date pas d’aujourd’hui. Il refait surface avec le programme I-134A vu la quantité de personnes qui veulent se procurer d’un passeport pour pouvoir prendre leur chance dans ce programme qui défraie déjà la chronique en Haïti.

D’abord, ce lundi 9 janvier 2023, ils étaient plusieurs dizaines de personnes a tenter de retirer leur extrait d’archive des bureaux dénommés CRLDI: Centre de Réception et de Livraisons de Documents d’Identité soit au Centre-Ville ou à Delmas 31. Mis à part cela, de nombreux individus confient la charge à d’autres personnes pour faciliter la tâche.

Et à ce sujet, le Bureau Central de l’Immigration a Lalue a connu une situation peu habituelle depuis la (décentralisation) des demandes de documents d’identité avec les CRLDI, ce lundi. Ils étaient des centaines de personnes à faire le déplacement en vue d’abord de retirer leur passeport ou pour faire la demande en toute urgence.

L’accès à l’identité pose toujours problème en Haïti en dépit des CRLDI

Le problème d’accès à l’identité n’a toujours pas été résolu malgré la mise en place des CRLDI dans plusieurs communes du pays par l’ancien président Jovenel Moïse. Et certains jeunes rencontrés dans les parages de la Direction Générale de l’Immigration à Lalue semblent en avoir marre de cette situation.

 » Il est inadmissible qu’en 2023 faire son passeport soit un luxe. Vous imaginez qu’on est là depuis 8h du matin et qu’il est midi on n’a même pas accès à l’enceinte du Bureau de l’Immigration pour faire une demande de passeport », s’exaspère Johnny Espérance. Le natif de la Fleur Ducheine dénonce ce qu’il appelle le mépris des autorités face aux vrais besoins de la population.

« J’ai une cousine aux États-Unis. Elle est prête à lancer le processus pour m’aider à travers le programme annoncé par le gouvernement Biden. Mon passeport a expiré. Je suis là pour le renouvellement. Ceux qui ont la chance d’entrer sont les responsables d’agences. Je suis là depuis ce matin », déplore Carlin, originaire de Carrefour Feuilles qui croit qu’il faut par tous les moyens renouveler en toute urgence son passeport.

Cette situation n’est pas uniquement celle de Carlin. Plusieurs centaines de personnes ont été remarqués dans les parages de l’Immigration et de l’emigration ce lundi 9 janvier 2022. C’est la preuve que le pays fait face à un grave problème d’identité.

Il est essentiel que les autorités haïtiennes prennent des mesures pour résoudre la crise identitaire et rendre l’obtention de documents officiels plus facile pour les citoyens. Cela permettra non seulement de garantir que les personnes disposent de tous les moyens nécessaires pour exercer pleinement leurs droits, mais aussi de renforcer la stabilité et la confiance dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :