Quand un sportif haïtien pourrait rater un mondial, faute d’un visa schengen

0 1

Après avoir terminé vice-champion de Giovanni Arendsz, le bodybuilder Renold Junior Mendes avait trouvé sa qualification en août dernier pour jouer le World Championship Elite pro du 27 au 29 octobre 2018 en Pologne. L’international haïtien se trouve actuellement dans la grande difficulté pour obtenir un visa schengen pour voyager en Pologne et jouer la compétition. L’ambassade de France en Haïti lui a refusé le visa.

La Pologne n’a pas d’ambassade en Haïti, et le Saint-marcois devrait passer par un consulat polonais dans un autre pays de la Caraïbe. Seul le Panama est son sauveur. Mais les moyens économiques sont extrêmement faibles pour le Bodybuilder haïtien, père d’un petit garçon âgé de deux ans.

Selon les procédures, pour obtenir un visa dans un pays caribéen, ça prendrait au moins une dizaine de jours pour l’analyse et le traitement des dossiers du demandeur. Et le natif de la cité Nissage Saget s’est montré très préoccupé par cette affaire. il a avoué que les autorités gouvernementales n’ont lui donné jusqu’ici aucun moyens de financement pouvant l’aider à rendre possible sa participation à cette épreuve internationale. Il a indiqué que c’est grâce à ses petits moyens et la collaboration de ses amis qu’il prépare le voyage suspendu à l’heure actuelle à cause d’un visa.

Né en 1985 dans le département de l’Artibonite plus précisément à Saint-Marc, le bodybuilder est âgé de 33 ans. l’athlète haïtien d’1m90 a été blessé à un ligament croisé dans sa cheville gauche en mai 2014 lors des préparations de la 3e phase du mondial Volley-ball aux États-Unis principalement à Colorado.

L’enfant de la ville de Saint-Marc était auparavant un admirateur du Volley-ball, mais, il avait dû abandonner son statut de volleyeur pour devenir un bodybuilder dans la catégorie de Men’s physic. Et aujourd’hui, si tout se passe bien, il sera en Pologne, pays du 27 au 29 octobre prochain. Renold Junior Mendes portera le bicolore haïtien lors du mondial de Bodybuilding, au cas où la question de visa est réglée.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More