vendredi 1 décembre 2023
L'expérience d'un média en ligne de confiance

Qui est Jean Beauvoir Dorsonne, le remplaçant de l’ex-senateur Youri Latortue à la tête du parti AAA?

Par Jonathan Santos
Qui est Jean Beauvoir Dorsonne, le remplaçant de l’ex-senateur Youri Latortue à la tête du parti AAA?

Depuis le 30 octobre dernier, l’ancien sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue, qui fait face à plusieurs sanctions ciblées du Canada et des États-Unis pour corruption et financement de gangs armés, a quitté la tête de son parti politique, Ayiti An Aksyon (AAA). Afin d’assurer sa continuité sur l’échiquier politique haïtienne, Jean Beauvoir Dorsonne a été appelé pour prendre son leadership. Peu connu par plus d’un, dans cet article nous faisons le point sur le remplaçant de l’ancien Président du Sénat.

Professeur, Directeur du lycée Stenio Vincent dans les années 90, puis Ministre de l'Éducation Nationale sous la présidence de PRIVERT : 2016 - 2017. Jean Beauvoir Dorsonne est devenu député de la commune de Verettes (Liancourt y compris) aux élections de 2006. Durant son mandat à la Chambre Basse, il a été président de la commission éducation et à un moment où les activités scolaires étaient paralysées un peu partout dans le pays, encore plus dans le département de l’Ouest, après le seisme dévastateur du 12 janvier 2010, l’ancien parlementaire avait exhorté les autorités au sein du gouvernement à envisager des mesures facilitant une reprise totale des activités scolaires.

Sous le gouvernement de l’ancien Premier ministre, Jacques Edouard Alexis, Jean Beauvoir Dorsonne avait dénoncé les députés du CPP qui seraient laisser soudoyés par la Primature pour voter contre Ericq Pierre. Ce dernier était désigné par le Président de la République, à l’époque, René G. Preval pour prendre les rênes de la Primature.

« Les membres du CPP, la Concertation des parlementaires progressistes qui rassemble 53 députés sur les 88 que compte le Parlement haïtien, ont monnayé leur vote», avait-il dénoncé tout en révélant que ces derniers avaient obtenu des chèques allant de 400 000 à 600 000 gourdes.

Au cours de son mandat, le natif de Liancourt faisait partie du groupe des parlementaires qui étaient favorables au rétablissement des forces armées dans le pays. Il s’était prononcé en faveur de la remobilisation de l’armée afin de respecter les prescrits de la constitution de 1987.

Étant le nouveau leader du parti politique Ayiti An Aksyon, Jean Beauvoir Dorsonne n’a pas hésité à prendre la défense de son collègue lors de sa première prise de parole. Tout en saluant sa nomination, il a demandé aux instances qui ont sanctionné l’ancien sénateur de présenter les preuves des actes qu’on lui reproche.

LIRE AUSSI

PressLakay
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?