Référendum NON: Frantz Exantus s’en prend à Joseph Lambert et informe que toutes les mesures sécuritaires seront prises pour la tenue du référendum

0 49

Alors que le président du sénat de la République Joseph Lambert a conseillé le président Jovenel Moïse à faire demi-tour sur son projet de réforme constitutionnelle, dont la grande journée référendaire est prévue pour le 27 juin prochain, afin d’éviter une aggravation de la crise actuelle que fait face la population Haïtienne. Le secrétaire d’État à la communication, M. Frantz Exantus s’en prend aux déclarations de Joseph Lambert, qu’il qualifie d’inopportunes.

« Il faut tout arrêter tant qu’il est encore temps » a conseillé Joseph Lambert au président Jovenel Moïse, lors d’une interview accordée à une agence sœur. Ce dernier prévoit que ce projet sera entaché de sang, quelque soit le résultat.

Pour répondre aux dits du président du sénat, Frantz Exantus, rassure que le gouvernement prendra toutes les mesures sécuritaires pour rendre possible la journée référendaire du 27 juin. « Ce sont des propos malvenus », a scandé M. Exantus.

En effet, il appelle tous les citoyens Haïtiens à prendre part à ce scrutin. M. Exantus, continue de faire remarquer, que cette nouvelle constitution garantira l’intégration des jeunes, des femmes et de la diaspora dans la vie politique Haïtienne.

Malgré les différents désaccords constatés dans l’opinion publique, le gouvernement à travers différents programmes sensibilisent les citoyens dans plusieurs régions du pays.

À l’autre bout, l’opposition ne cesse de dénoncer cette initiative jugée inconstitutionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More