Renan Hédouville: « La fin du pouvoir d’Ariel Henry est liée à la date du 7 Février 2022 »

0 85

Le débat autour du pouvoir d’Ariel Henry après la date du 7 Février prochain marquant la fin du mandat de l’ex président Jovenel Moïse, assassiné le 7 juillet dernier, enfle au niveau de plusieurs secteurs de la vie nationale. L’office de la Protection du Citoyen (OPC) se veut clair: « La fin du pouvoir d’Ariel Henry est liée à la date du 7 Février 2022.

Protecteur du citoyen

Fort de ce constat, le protecteur du citoyen croit que des discussions s’imposent en vue d’arriver à une alternative durable dans l’intérêt de la population haïtienne.

Dans une note publiée le dimanche 23 janvier 2022, l’Office de Protection du Citoyen (OPC) se montre pour le départ du gouvernement du Premier ministre Ariel Henry le 7 février 2022.

Pour justifier sa position, le protecteur du citoyen, Me Renand Hédouville, a brandi les articles 149 et 149-2 de la Consitution haïtienne.

De plus, la situation actuelle du pays, notamment en ce qui concerne la sécurité, la corruption et la transparence du pouvoir en place se détériore davantage durant les six (6) derniers mois, constate cette institution de promotion et de défense des droits humains.

Le gouvernement du docteur Ariel Henry manifeste de l’insouciance face à cette situation pour le moins catastrophique, constate Me Rénan Hédouville.

Par ailleurs, aucune action gouvernementale en faveur de la population du grand Sud touchée par le séisme du 14 août n’a été entreprise, observe le numéro I de l’OPC.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More