Rencontre de travail entre Claude Prépetit et les membres des EGSN sur le potentiel minier d’Haïti

0 0

Le Directeur Général du Bureau des mines et de l’énergie, l’ingénieur Claude Prépetit, accompagné d’une équipe de l’institution qu’il dirige, ont rencontré ce vendredi 7 septembre 2018 les membres des États Généraux Sectoriels de la Nation, afin de présenter et de dialoguer sur le potentiel minier d’Haïti.

《Tout moun ladan l》. Le secrétariat technique des États Généraux Sectoriels de la Nation (EGSN) n’écarte aucun secteur de la vie nationale dans ses séries de discussions. Aujourd’hui, au siège de l’institution, la priorité était donnée aux membres du bureau des mines et de l’énergie pour discuter sur la nécessité d’exploiter les mines du pays.

Au cours de cette rencontre, les intervenants ont débattu sur la problématique ayant causé l’inexploitation des ressources minières d’Haïti. Pour parvenir à une solution, les membres du comité de pilotage et du secrétariat technique des États Généraux de concert avec quelques représentants du bureau des mines ont décidé d’organiser un forum sur le secteur minier.

Ce forum réunira quelques acteurs clés du secteur, la date retenue est pour le 9 novembre 2018, mais aucun lieu n’a encore été annoncé. Claude Prépetit a déclaré qu’au moment opportun le comité sera statué sur le lieu.

Il continu pour annoncer qu’une Carte du Potentiel minier énergétique d’Haïti sera distribuée à tous les haïtiens, afin qu’ils savent exactement que le sous-sol contient des mines. Il en profite pour indiquer qu’il existe des mines à potentiels métalliques, potentiels non-métalliques et potentiels énergétiques.

L’ingénieur Prépetit a surtout affirmé qu’il n’existe aucune compagnie exploitant actuellement nos ressources minières. En indiquant qu’il y a des compagnies exploitant des carrières qui sont différentes des mines.

Le développement minier dans le pays a besoin un coup de pouce, c’est la raison pour laquelle que plusieurs propositions devraient figurer dans le cahier des charges pour la réforme institutionnelle que le comité de pilotage fournira au président Jovenel Moïse dans quelques mois.

Dimitry Charles

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More