Rencontre entre le MCI et les différentes Chambres de commerce autour de la crise Haïtiano-dominicaine

Ministère du commerce et de l'industrie

Une rencontre a eu lieu, mardi 26 septembre dernier, entre le Ministre du Commerce et de l’Industrie, M. Ricardin Saint-Jean, avec les représentants des différentes Chambres de commerce en Haïti, au local du Ministère. Ces derniers ont discuté sur des nouvelles stratégies à mettre en place pour pallier aux besoins urgents de la population haïtienne pendant le temps que dura le conflit diplomatique entre Haïti et la République Dominicaine.

Alors que les deux pays qui partagent l’île d’Haïti, confrontés à une crise, ne décident aucunement de lâcher prise afin de faire baisser la tension, d’un côté comme de l’autre, les conséquences ne vont pas tarder à se manifester, d’après des experts. En territoire dominicain, les producteurs enregistrent déjà des pertes considérables tandis que de l’autre côté de la frontière, bien que la question ne se pose pas sur toutes les lèvres, certains commencent bien à se demander où et comment Haïti va s’approvisionner le temps qu’elle soit autonome sur le plan alimentaire.

Afin de remédier à une éventuelle crise alimentaire en Haïti, le Ministre du Commerce et de l’Industrie, M. Ricardin Saint-Jean a rencontré des représentants des différentes Chambres de commerce dans le pays, mardi dernier, au local du MCI. Au cours de cette réunion, ces derniers ont discuté sur les nouvelles stratégies à adopter afin de pallier aux besoins immédiats de la population haïtienne sur le plan alimentaire pendant cette période de crise qui affecte profondément les échanges commerciaux entre les deux pays.

M. Ricardin a assuré les intéressés que le gouvernement dont il fait partie s’est engagé à trouver des mécanismes à court terme visant à anticiper les conséquences de la fermeture de toutes les frontières terrestre, maritime et aérienne. Il a aussi souligné que les autorités haïtiennes réfléchissent déjà sur un ensemble de mesures qui permettront d’apporter des solutions durables en ce qui a trait l’auto-suffisance alimentaire du pays.

De leur côté, les Chambres de commerce qui ont pris part à la rencontre ont convenu de constituer une task force visant à approfondir les questions relatives à une éventuelle crise alimentaire dans le pays. Ils ont aussi promis d’accompagner l’État haïtien dans la formulation et la mise à exécution des réponses qu’ils trouvera.

Bien que les parties concernées n’avaient pas aborder toutes les questions relatives à la conjoncture et ses exigences, une autre rencontre est prévue pour le 5 octobre prochain et pour laquelle les principaux importateurs ont déjà confirmé leur présence.

Dans nos archives

LIRE AUSSI

PressLakay