République Dominicaine: Les Nations-Unies appellent à cesser la déportation des femmes enceintes

0 96

La République Dominicaine se lance depuis environ deux semaines dans la chasse aux migrants haïtiens. Les femmes enceintes parties pour des soins de santé ont été chassées dans les hôpitaux, de quoi soulever la colère des haïtiens.

Mais pas uniquement les haïtiens, les Nations-Unies elles aussi sont consternés par cette pratique arbitraire. L’Organisation des Nations-Unies (ONU) a appelé ce mardi la république dominicaine à suspendre les actions qui violent les droits de l’homme de la population haïtienne, en particulier les expulsions des femmes enceintes.

Le système des Nations-Unies, dans un communiqué, a exprimé sa «préoccupation » face au sujet de la détention et de l’expulsion des femmes enceintes qui ont demandé ou même déjà reçu des soins dans des centres de santé et des hôpitaux en République Dominicaine.

Il appelle les autorités étatiques, chargées de mettre en œuvre les décisions prises par le Conseil National des Migrations, à prévenir et à suspendre les actions qui violent les droits de l’homme de la population haïtienne et à rétablir le respect de la dignité humaine dans l’application de leurs politiques de migration et de sécurité .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More